Une solide création d'emplois et des salaires en hausse aux É-U

Publié le 07/09/2018 à 08:53

Une solide création d'emplois et des salaires en hausse aux É-U

Publié le 07/09/2018 à 08:53

Par AFP

L’économie américaine a continué à embaucher fortement en août, dépassant les attentes des analystes, même si le taux de chômage est resté stable tandis que les salaires ont nettement augmenté.


Le taux de chômage aux États-Unis s’est maintenu à 3,9 % et les créations d’emplois ont été plus fortes que prévu à 201 000 contre 147 000 en juillet, selon les données du ministère du Travail publiées vendredi. 


Les analystes misaient sur 187 000 nouvelles embauches et un taux de chômage stable.


Mais surtout, face à l’étroitesse du marché de l’emploi, les salaires ont augmenté. La hausse du salaire horaire moyen sur un an en août à 2,9 % est la plus forte depuis juin 2009.


Cette progression ne dépasse toutefois pas l’inflation mesurée par l’indice CPI qui a grimpé aussi en rythme annuel à 2,9 % depuis deux mois.


Sur le mois, la hausse de la rémunération horaire moyenne est de 0,4 %, la plus forte depuis décembre 2017. Les analystes ne comptaient que sur une hausse de 0,2 %.


Alors que la croissance américaine a culminé à un plus haut en quatre ans à 4,2 % en rythme annuel au 2e trimestre, dopée par les réductions d’impôts et la politique de dérégulation de l’administration Trump, les entreprises commencent à avoir du mal à pourvoir des postes, ce qui fait grimper les salaires.


En cette période de prérentrée où la consommation se porte bien, les secteurs qui ont le plus embauché sont le commerce de gros (22 000), les transports (20 000) et les services de santé (33 000).


Petite ombre au tableau, l’emploi manufacturier, cheval de bataille du président Donald Trump, est tombé dans le rouge (-3 000) pour la première fois depuis un an.


Le nombre de chômeurs, qui fait l’objet d’une enquête séparée de celle des créations d’emplois ce qui explique parfois les divergences d’évolution, est resté stable malgré les embauches.


Il y avait en août 6,2 millions de chômeurs aux États-Unis et encore 4,4 millions de personnes ne trouvent que des emplois à temps partiel.


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Coveo embauchera 225 nouveaux employés d'ici 2020

13/11/2018 | lesaffaires.com

Situé dans la gare Windsor, les bureaux, qui seront agrandit, abritent déjà 75 travailleurs de l’entreprise.

La Presse cherche 37 départs volontaires à la retraite

La Presse compte environ 230 employés dans la salle de rédaction, sur un total de 550.

À la une

Metro: les faits saillants de la conférence avec les analystes

Il y a 45 minutes | Stéphane Rolland

Le point sur le commerce en ligne, l’intégration de Jean Coutu et l’inflation alimentaire.

Metro reprend les rachats d'actions

Après une pause d’un an pour rembourser de la dette, l’épicier relance son programme de rachat d’actions.

Bourse: le pire est-il passé?

BLOGUE. Un stratège de Montréal nous livre ses repères pour le S&P 500, les puces américaines et le pétrole canadien.