Twitter va remplacer Monsanto au sein de l'indice S&P 500

Publié le 05/06/2018 à 06:33

Twitter va remplacer Monsanto au sein de l'indice S&P 500

Publié le 05/06/2018 à 06:33

Par AFP

Le réseau social Twitter va intégrer l'indice S&P 500 à Wall Street à la place du géant des OGM et des pesticides Monsanto, bientôt racheté par le groupe Bayer, a indiqué lundi la société S&P Dow Jones Indices.


Ce changement interviendra avant l'ouverture des marchés le jeudi 7 juin, a affirmé la société dans un communiqué.


S&P Dow Jones Indices précise par ailleurs que la plateforme de streaming en ligne Netflix va de son côté remplacer Monsanto au sein de l'indice S&P 100.


Après cette annonce, le cours de Twitter progressait de plus de 3% dans les échanges électroniques suivant la séance à Wall Street, au-dessus des 39 dollars.


Le cours du réseau social avait déjà bondi de 3,36% au cours de la séance de lundi, lors d'une journée marquée par la nette progression des valeurs technologiques.


L'indice élargi S&P 500 regroupe les 500 plus grosses sociétés cotées américaines. C'est l'un des indices boursiers les plus surveillés aux États-Unis avec l'indice vedette Dow Jones Industrial Average et le Nasdaq, à forte coloration technologique.


Le groupe allemand Bayer, qui compte boucler le rachat de Monsanto ce jeudi pour près de 63 milliards de dollars, a annoncé lundi qu'il allait supprimer la marque Monsanto dès qu'il aura racheté le géant, faisant ainsi disparaître un nom synonyme pour ses détracteurs des dérives de l'agrochimie.


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

Sur le même sujet

Bourse: l'été ne sera pas de tout repos

BLOGUE. Gracieuseté de la bravade de Donald Trump, les stratèges craignent un été mouvementé.

«La Fed va tuer le marché haussier»

21/06/2018 | Stéphane Rolland

David Rosenberg, économiste en chef de Gluskin Sheff + Associates, croit qu'on a déjà atteint le sommet du cycle.

OPINION Bourse: Wall Street fragilisée par le bras de fer entre Pékin et Washington
Mis à jour le 19/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Guerre commerciale: un stratège hausse son encaisse
Bourse: craintes à l'égard de l'OPEP et des tensions commerciales
Mis à jour le 18/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Et si Trump était réélu en 2020?

23/06/2018 | François Normand

ANALYSE - On sous-estime les appuis du président et on surestime la capacité des démocrates de rebondir.

New York et Toronto terminent en ordre dispersé

22/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

La dégradation des relations commerciales entre les États-Unis et le reste du monde continuent d'inquiéter les marchés.

Risque élevé de guerre commerciale à l'échelle mondiale, estime Leitao

Le risque d'une guerre commerciale globale est élevé, selon le ministre des Finances Carlos Leitao, qui ...