Theratechnologies creuse sa perte

Publié le 27/02/2013 à 09:03

Theratechnologies creuse sa perte

Publié le 27/02/2013 à 09:03

Par La Presse Canadienne

Photo: Bloomberg

L'entreprise biopharmaceutique montréalaise Theratechnologies a perdu 4,3 M$ ou 7 cents par action au quatrième trimestre, en comparaison d'une perte nette de 1,7 million $ ou 3 cents par action pour la période correspondante de l'exercice 2011.


Les revenus consolidés se sont chiffrés à 3,9M$ pour le trimestre clos le 30 novembre 2012, comparativement à 4,4M$ en 2011.


Les revenus tirés de la vente de produits se sont établis à 1,37M$, contre 2,67M$ un an plus tôt. Les redevances ont atteint 1,66M$, comparativement à 671 000 $ l'an dernier.


Les frais de R-D, déduction faite des crédits d'impôt, se sont chiffrés à 1 894 000 $ pour le trimestre clos le 30 novembre 2012, contre 2 020 000 $ en 2011.


Pour l'exercice 2012, Theratechnologies affiche une perte nette de 13 940 000 $, ou 23 cents par action, en comparaison d'une perte nette de 17 730 000 $ ou 29 cents par action pour l'exercice 2011.


Les revenus consolidés se sont élevés à 13 567 000 $ pour la période de 12 mois close le 30 novembre 2012, comparativement à 14 928 000 $ pour l'exercice 2011.

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Neptune Technologies a commencé à reconstruire son usine de Sherbrooke

28/05/2013

Neptune Technologies & Bioressources a annoncé mardi qu'elle avait commencé à reconstruire son ...

Les vaccins antigrippaux de Medicago piquent l'intérêt des investisseurs

Mis à jour le 08/05/2013

L’action de la biotech Medicago, de Québec, a grimpé d’autant que de 24% mercredi matin ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Immobilier: n’achetez jamais à l’aveuglette

18/04/2014 | Yvan Cournoyer

BLOGUE. En immobilier, on jongle avec des milliers de dollars à chaque étape. Un mauvais coup peut être onéreux.

Rio Tinto expérimente la mine sans mineur

Édition du 19 Avril 2014 | Suzanne Dansereau

Afin de mieux traverser la crise financière qui les secoue, les minières doivent investir davantage dans l'innovation.

Pourquoi vouloir imiter Warren Buffett quand on peut acheter Berkshire au rabais

Édition du 12 Avril 2014 | Yannick Clérouin

Comment constituer un portefeuille qui imiterait celui de Berkshire Hathaway, à l'image des FNB? Réponse à notre lecteur