Retraite: la FTQ dénonce le «désengagement» de l'État

Publié le 10/04/2012 à 13:59, mis à jour le 10/04/2012 à 16:58

Retraite: la FTQ dénonce le «désengagement» de l'État

Publié le 10/04/2012 à 13:59, mis à jour le 10/04/2012 à 16:58

Par lesaffaires.com

Photo : Bloomberg

La Fédération des travailleurs du Québec (FTQ) a dénoncé mardi les actions de Québec et d’Ottawa liées à la retraite. Selon le syndicat, les gouvernements se désengagent dans ce dossier.


Du côté provincial, le syndicat a dénoncé le régime volontaire d'épargne-retraite (RVER) annoncé par le gouvernement dans son dernier budget.


Les employeurs ayant plus de cinq employés auront l’obligation d’offrir ce régime. Ils ne seront cependant pas tenus d’y cotiser.


Pour le syndicat, ce véhicule incitera les employeurs à se désengager de la retraire des travailleurs. « C'est une patente qui n'a rien à voir avec la retraite, a dénoncé le président du syndicat, Michel Arsenault. Il s'agit d'un REER que les employeurs ont l'obligation de mettre sur pied, sans payer aucune cotisation, alors que les travailleurs et les travailleuses en auront l'entière responsabilité, avec des risques financiers et des frais de gestion exorbitants et ce type de régime ne tient pas compte du principe de la solidarité sociale, comme le fait la Régie des rentes du Québec (RRQ).»


Le syndicat aurait préféré que le gouvernement augmente les cotisations à la RRQ. Cette solution aurait été moins couteuse et plus équitable pour les contribuables peu fortunés, défend la FTQ.


Du côté fédéral, M. Arsenault a déploré l’augmentation de l’âge de la retraite, qui passe de 65 ans à 67 ans. «Le passage de l'âge de la retraite de 65 à 67 ans privera une grande partie de la population du droit à la sécurité de vieillesse ainsi que du supplément de revenu garanti pendant deux ans», déplore Michel Arsenault.


 

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Les syndicats croient que les entreprises doivent faire leur juste part

28/10/2014

Pour préserver le modèle québécois, le gouvernement Couillard devrait s'assurer que les ...

Une saine gouvernance permet d'éviter bien des déboires

Édition du 18 Octobre 2014 | Jean-Paul Gagné

BLOGUE. On n'en finit plus de constater à quel point la gouvernance a été malmenée au Québec au cours des dernières ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

La version Couillard du Plan Nord sera bien plus modeste que celle de Charest

Le Plan Nord de Philippe Couillard s'annonce pour être une pâle copie du projet grandiose concocté par son prédécesseur.

TransForce prolonge son offre sur Contrans jusqu'au 11 novembre

Il y a 15 minutes

La société de transport par camion TransForce a indiqué avoir obtenu l'appui d'un assez grand ...

Le huard perd beaucoup de plumes

Le devise canadienne connaît sa pire baisse en cours de séance depuis 2011.