Mitec fusionne avec une entreprise israélienne

Publié le 20/01/2012 à 16:01

Mitec fusionne avec une entreprise israélienne

Publié le 20/01/2012 à 16:01

Par La Presse Canadienne

La fabricant de produits destinés aux secteurs des télécommunications et des communications par satellite Mitec Telecom (TSX:MTM) a accepté une prise de contrôle inversée de l'israélienne Optiway.


Les actionnaires de Mitec détiendront entre 30 et 40 pour cent de l'entreprise une fois la transaction complétée. Les détails financiers de l'accord n'ont pas été rendus publics.


La fusion des deux entreprises a le potentiel de créer une entreprise internationale avec des actifs intangibles brevetés, une solide capacité en ingénierie et une expérience des marchés financiers, a fait valoir le président et chef de la direction de Mitec, Jeffrey Mandel.


Il a ajouté que Mitec était à la recherche d'occasions de croissance pour exploiter ses infrastructures et ses connaissances en matière de technologies sans fil.


La transaction devra être approuvé par des autorités réglementaires, à la fois au Canada et en Israël.


Mitec allongera entre 3,5 et 5 millions $ en espèces à la conclusion officielle. Le montant déterminera le pourcentage exact de la participation dont hériteront les actionnaires de Mitec.


L'entreprise s'attend en outre à ce que la vente de sa division VSAT à des employés de la direction de Mitec soit conclue avant la prise de contrôle inversée d'Optiway.


Plus tôt cette semaine, la Bourse de Toronto a annoncé que le titre de Mitec faisait l'objet d'une analyse qui pourrait se conclure par sa radiation. L'entreprise a 120 jours pour répondre aux exigences du parquet.


Optiway, fondée en 2004, vend des produits de fibre optique qui permettent de fournir des communications sans fil dans des bâtiments en hauteur, des tunnels, des stationnements et des immeubles institutionnels.

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Patrick Pichette accueille la Maison Notman au sein de Google for Entrepreneurs

24/10/2014 | Julien Brault

La Maison Notman, le haut lieu des start-ups à Montréal, devient aujourd’hui le deuxième hub ...

La ville intelligente selon Denis Coderre et Régis Labeaume

23/10/2014 | Julien Brault

Le maire de Montréal, Denis Coderre, et celui de Québec, Régis Labeaume, y sont allés de ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut éviter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face à leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-Sélect.