Livre Beige: les hausses des salaires et des prix se répandent, dit la Fed

Publié le 07/03/2018 à 15:03

Livre Beige: les hausses des salaires et des prix se répandent, dit la Fed

Publié le 07/03/2018 à 15:03

Par AFP

Le président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell. (Photo: Getty)

Le marché du travail de plus en plus étroit aux États-Unis conduit à une «accélération» des hausses de salaires tandis que les augmentations de prix s'étendent, même si elles restent «modérées», selon un rapport de la Fed mercredi.


«Les prix ont augmenté dans toutes les régions» dit le Livre Beige de la banque centrale qui évoque une «inflation modérée». Quatre régions rapportent par ailleurs «une hausse marquée des prix de l'acier».


Ce rapport qui couvre l'état de l'économie sur une période de six semaines avant le 26 février a été établi avant que la Maison Blanche n'annonce son intention d'imposer des taxes sur les importations d'acier et d'aluminium.


Mais dans les régions productrices et importatrices d'acier comme Cleveland, Dallas, San Francisco et Atlanta, les industriels ont déjà observé une hausse des prix de ce métal. 


Parmi les deux raisons avancées, figure l'anticipation de l'imposition de taxes par l'administration Trump qui avait lancé le processus depuis des mois. Mais aussi, la part de marché de l'acier étranger aux États-Unis s'est réduite, du fait d'une demande plus forte à l'étranger, dopée par la croissance mondiale.


Au niveau de l'emploi, il devient de plus en plus difficile de pourvoir des emplois qualifiés faute de main d'oeuvre. Dans la région d'Atlanta (sud-est) par exemple, les employeurs ont du mal à trouver des salariés dans les secteurs des technologies de l'information, des soins infirmiers, des transports, de la comptabilité et des industries manufacturières, même pour des postes en bas de l'échelle. Ils disent étendre leur recherche bien au-delà de la région. 


Dans la région de Chicago (nord) aussi, les entreprises ont des difficultés à trouver des employés à tous les niveaux. Dans la région de San Francisco (nord-ouest), des sociétés de services indiquent qu'elles ont davantage recours à l'automation ou à la sous-traitance à l'étranger faute de trouver des employés adéquats dans la région. 


Du coup, les hausses de salaires ont «accéléré dans de nombreuses régions» mais elles restent «modérées» et ont plusieurs facettes: modestes hausses du salaire horaire, propositions de meilleurs avantages sociaux ou d'horaires plus flexibles.


D'après les témoignages de ce rapport publié deux semaines avant une réunion monétaire de la Fed les 20 et 21 mars, les améliorations de salaires sont davantage dictées par les difficultés à trouver de la main d'oeuvre -alors que le taux de chômage est tombé à 4,1%- que par le stimulus fiscal des réductions d'impôts aux entreprises promu par l'administration Trump. 


Ce rapport de la Fed va dans le sens des attentes des marchés financiers qui prévoient que la banque centrale va augmenter ses taux d'intérêt ce mois-ci.


Globalement, la croissance de l'activité économique est toujours jugée «modeste à modérée» avec des dépenses de consommateurs mitigées en raison d'un déclin des ventes automobiles. 


La production du secteur manufacturier, un des chevaux de bataille de l'administration Trump qui veut favoriser le «made in America», se porte bien, note encore le rapport.


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

Sur le même sujet

Bourse: l'été ne sera pas de tout repos

BLOGUE. Gracieuseté de la bravade de Donald Trump, les stratèges craignent un été mouvementé.

«La Fed va tuer le marché haussier»

21/06/2018 | Stéphane Rolland

David Rosenberg, économiste en chef de Gluskin Sheff + Associates, croit qu'on a déjà atteint le sommet du cycle.

À la une

Et si Trump était réélu en 2020?

ANALYSE - On sous-estime les appuis du président et on surestime la capacité des démocrates de rebondir.

New York et Toronto terminent en ordre dispersé

22/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

La dégradation des relations commerciales entre les États-Unis et le reste du monde continuent d'inquiéter les marchés.

Risque élevé de guerre commerciale à l'échelle mondiale, estime Leitao

Le risque d'une guerre commerciale globale est élevé, selon le ministre des Finances Carlos Leitao, qui ...