Le profit de Cogeco recule, malgré une hausse des revenus aux États Unis

Publié le 11/01/2019 à 06:51

Le profit de Cogeco recule, malgré une hausse des revenus aux États Unis

Publié le 11/01/2019 à 06:51

Par La Presse Canadienne

Cogeco Communications a enregistré une baisse de son profit au premier trimestre, malgré une hausse importante des revenus attribuable aux activités aux États-Unis.


Cogeco Communications a vu son profit fléchir d'un peu plus d'un million de dollars, à 75,2 millions $, comparativement à 76,4 millions $ pour la période correspondante de l'année précédente.


Le bénéfice par action s'est chiffré à 1,41 $ pour le premier trimestre clos le 30 novembre, par rapport à 1,53 $ un an plus tôt.


L'entreprise explique ce recul principalement par une «augmentation de la dotation aux amortissements, et par des charges financières et des frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition».


Ces facteurs ont été contrebalancés en partie par une augmentation du BAIIA ajusté et une diminution des impôts sur le résultat, souligne-t-on.


Les revenus de Cogeco Communications ont augmenté d'environ 16 pour cent, à 643,3 millions $, une croissance essentiellement attribuée à un bond de plus de 60 pour cent au sein du secteur des services à large bande — internet, vidéo et téléphonie — aux États-Unis.


L'entreprise évoque les hausses tarifaires entrées en vigueur en août 2018 et la «croissance soutenue du nombre de clients des services internet et de téléphonie».


Le président et chef de la direction de Cogeco Communications, Philippe Jetté, a souligné par communiqué que l'acquisition du réseau de fibre de FiberLight dans le sud de la Floride a plus que doublé la zone de couverture de la filiale américaine Atlantic Broadband.


Concernant les services à large bande canadiens, M. Jetté a dit croire que les «problèmes sont en grande partie derrière nous» avec la prolongation au premier trimestre "comme prévu" de l'implantation d'un nouveau système de gestion des clients.


Les revenus des services à large bande canadiens ont diminué de 1,4 pour cent, tandis que le secteur des technologies de l'information et des communications aux entreprises a décliné de 3,2 pour cent.


Cogeco, la société mère, a affiché un profit de 79,1 millions $, en baisse par rapport à 81,7 millions $ pour le premier trimestre de l'exercice. Les revenus ont augmenté de 15,1 pour cent pour se chiffrer à 674 millions $.


Le 26 novembre dernier, la filiale de la société, Cogeco Média, a mené à terme l'acquisition de 10 stations de radio régionales appartenant à RNC Média pour 19,2 millions $ et a ainsi élargi son réseau, qui compte dorénavant 22 stations au Québec et une station en Ontario.


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Problèmes informatiques chez Cogeco : «c'est derrière nous»

11/01/2019 | Stéphane Rolland

L’implantation d’un nouveau système de gestion de client a pesé sur les résultats au premier trimestre.

À surveiller: Air Canada, Aimia et Cogeco

11/01/2019 | François Pouliot

Que faire avec les titres d'Air Canada, Aimia et Cogeco? Voici quelques recommandations d'analystes.

À la une

À surveiller: Metro, Saputo et AstraZeneca

Que faire avec les titres de Metro Saputo et AstraZeneca? Voici quelques recommandations d'analystes.

10 choses à savoir mercredi

Des robots en épicerie pour bientôt? Les autos électriques sont plus propres, point. Pourquoi pas du lait de coquerelle?

Rembourser l'hypothèque ou garnir le CELI?

Une lectrice doute que ce soit plus rentable d'investir un héritage dans un CELI plutôt que de rembourser l'hypothèque.