Le patron de JPMorgan regrette ses attaques contre le bitcoin

Publié le 09/01/2018 à 11:57

Le patron de JPMorgan regrette ses attaques contre le bitcoin

Publié le 09/01/2018 à 11:57

Le patron de JPMorgan Chase «regrette» ses critiques dures à l'encontre de la célèbre cryptomonnaie.


Jamie Dimon, le PDG de JPMorgan Chase, très critique envers le bitcoin en septembre, a fait marche arrière mardi, disant regretter ses propos envers la cryptomonnaie.


«Je regrette avoir fait» des commentaires durs sur le bitcoin, a déclaré le banquier le plus influent de Wall Street lors d'un entretien à la chaîne d'informations Fox Business.


Le 12 septembre, Jamie Dimon avait qualifié la monnaie virtuelle d'«escroqueri» et était allé jusqu'à prédire son implosion. Il avait menacé les traders de la banque qui spéculeraient sur elle.


«Je les licencierais à la seconde. Pour deux raisons: c'est contre les règles et ils sont stupides et les deux sont dangereux», avait-il prévenu.


A l'époque, le bitcoin s'échangeait aux alentours de 4.200 dollars mais, depuis, sa valeur a explosé et était de 14.706 dollars mardi. Les plateformes boursières américaines Cboe et CME proposent depuis décembre des produits financiers adossés à la cryptomonnaie.


Goldman Sachs, rivale de JPMorgan, a pour sa part embrassé le bitcoin et est en train de mettre sur pied une équipe de traders dédiée aux cryptomonnaies.


Lire Les cryptomonnaies ne menacent pas le monde financier


Mardi, M. Dimon a expliqué que ses critiques de la monnaie virtuelle étaient dues au fait que les gouvernements et banques centrales agitent le chiffon rouge contre elle.


Toutefois, il estime désormais qu'«on peut avoir des crypto-dollars, du yen et des choses de ce type». Grosso modo, les banques centrales pourraient créer leurs propres monnaies virtuelles qui coexisteraient avec les devises classiques.


Interrogé sur les levées de fonds en cryptomonnaies (ICO), désormais prisées par certaines startups, le banquier s'est montré plutôt flexible: «il faut regarder au cas par cas», a-t-il déclaré.


Lire «Le bitcoin profite aux petits investisseurs»


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

Sur le même sujet

À la une

Le rouge s'impose sur les Bourses de Toronto et New York

17:25 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

L'activité industrielle américaine et son secteur de l'automobile commencent à pâtir des sanctions de la Chine.

«La Fed va tuer le marché haussier»

David Rosenberg, économiste en chef de Gluskin Sheff + Associates, croit qu'on a déjà atteint le sommet du cycle.

Hydropothecary gradue au S&P/TSX demain, son action gagne 6%

Le producteur de pot de Gatineau qui multiplie par 30 sa capacité de production ambitionne de se hisser parmi les grands