Le patron de JPMorgan regrette ses attaques contre le bitcoin

Publié le 09/01/2018 à 11:57

Le patron de JPMorgan regrette ses attaques contre le bitcoin

Publié le 09/01/2018 à 11:57

Le patron de JPMorgan Chase «regrette» ses critiques dures à l'encontre de la célèbre cryptomonnaie.


Jamie Dimon, le PDG de JPMorgan Chase, très critique envers le bitcoin en septembre, a fait marche arrière mardi, disant regretter ses propos envers la cryptomonnaie.


«Je regrette avoir fait» des commentaires durs sur le bitcoin, a déclaré le banquier le plus influent de Wall Street lors d'un entretien à la chaîne d'informations Fox Business.


Le 12 septembre, Jamie Dimon avait qualifié la monnaie virtuelle d'«escroqueri» et était allé jusqu'à prédire son implosion. Il avait menacé les traders de la banque qui spéculeraient sur elle.


«Je les licencierais à la seconde. Pour deux raisons: c'est contre les règles et ils sont stupides et les deux sont dangereux», avait-il prévenu.


A l'époque, le bitcoin s'échangeait aux alentours de 4.200 dollars mais, depuis, sa valeur a explosé et était de 14.706 dollars mardi. Les plateformes boursières américaines Cboe et CME proposent depuis décembre des produits financiers adossés à la cryptomonnaie.


Goldman Sachs, rivale de JPMorgan, a pour sa part embrassé le bitcoin et est en train de mettre sur pied une équipe de traders dédiée aux cryptomonnaies.


Lire Les cryptomonnaies ne menacent pas le monde financier


Mardi, M. Dimon a expliqué que ses critiques de la monnaie virtuelle étaient dues au fait que les gouvernements et banques centrales agitent le chiffon rouge contre elle.


Toutefois, il estime désormais qu'«on peut avoir des crypto-dollars, du yen et des choses de ce type». Grosso modo, les banques centrales pourraient créer leurs propres monnaies virtuelles qui coexisteraient avec les devises classiques.


Interrogé sur les levées de fonds en cryptomonnaies (ICO), désormais prisées par certaines startups, le banquier s'est montré plutôt flexible: «il faut regarder au cas par cas», a-t-il déclaré.


Lire «Le bitcoin profite aux petits investisseurs»

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

Nouveau tour de vis des régulateurs américains sur les cryptos

11/09/2018 | AFP

Le gendarme de la Bourse a infligé des amendes à un gestionnaire du fonds spéculatif et à un « supermarché des ICO ».

Les brèves techno du lundi

13/08/2018 | lesaffaires.com

Voici une petite sélection d'actus technologiques à (re)découvrir.

À la une

Vous avez des questions au sujet de votre retraite?

25/09/2018 | lesaffaires.com

En participant à la Clinique Retraite de Les Affaires, vous pourriez avoir des réponses. Appel de candidatures.

Le faux débat de l'immigration

25/09/2018 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Je suis fils d’immigrant. Mon père, bourguignon d’origine, est arrivé ...

Goodfood, Desjardins fait grimper le titre de 4%

Goodfood devient un partenaire de choix pour les épiciers et pourrait même devenir une cible d'acquisition.