Le marché noir du pot profiterait d'une grève à Postes Canada

Publié le 13/09/2018 à 15:18

Le marché noir du pot profiterait d'une grève à Postes Canada

Publié le 13/09/2018 à 15:18

Par La Presse Canadienne

[Photo: 123rf]

Le plus grand producteur de marijuana thérapeutique au Canada affirme que le marché noir pourrait bien profiter d’un arrêt de travail à Postes Canada.


L’entreprise Canopy Growth (WEED) estime que si ses produits ne peuvent être livrés par la poste, des clients pourraient alors se tourner vers le marché noir pour se procurer leur cannabis médicinal.


Alors qu’il élabore des plans d’urgence pour une éventuelle grève ou un lock-out à la société de la Couronne, le producteur ontarien a écrit à Postes Canada et à la ministre fédérale de la Santé, Ginette Petitpas Taylor.


Les travailleurs et travailleuses des Postes pourront déclencher une grève légale le 26 septembre. Les facteurs en milieu urbain et leurs collègues en banlieue et en régions rurales ont accordé massivement un mandat de grève à leur exécutif syndical si les négociations avec Postes Canada échouaient. Postes Canada pourrait de son côté décréter un lock-out à compter de cette date.


Un porte-parole de Postes Canada a affirmé que les pourparlers visant à conclure des ententes avec ces deux groupes de travailleurs se poursuivent, avec l’aide d’un médiateur.


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

À surveiller: Banque Nationale, BRP et Canopy

Que faire avec les titres de Banque Nationale, BRP et Canopy Growth?

À surveiller: Metro, BRP, Canopy

Que faire avec les titres de Metro, BRP et Canopy? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

16:11 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.