Le déficit au compte des voyages internationaux du Canada avec le monde augmente

Publié le 27/02/2013 à 10:11

Le déficit au compte des voyages internationaux du Canada avec le monde augmente

Publié le 27/02/2013 à 10:11

Par La Presse Canadienne

Le déficit au compte des voyages internationaux du Canada avec le monde a augmenté de 49 millions $ pour se situer à 4,6 milliards $ au quatrième trimestre, a révélé mercredi Statistique Canada.


Alors que le déficit au compte des voyages avec les pays d'outre-mer s'est rétréci durant cette période, ajoute l'agence fédérale, il a été plus que contrebalancé par le déficit croissant avec les États-Unis.


Les voyageurs canadiens ont dépensé un peu moins de 9 milliards $ à l'extérieur du pays au quatrième trimestre, en hausse de 1,8 pour cent par rapport au troisième trimestre. Parallèlement, les recettes générées par les voyageurs étrangers au Canada ont augmenté de 2,6 pour cent pour se situer à 4,4 milliards $.


Sur une base annuelle, le déficit au compte des voyages internationaux du Canada a atteint 17,8 milliards $ en 2012, en hausse de 1,5 milliard $ par rapport à 2011. Au cours de cette année, les paiements engendrés par les Canadiens voyageant à l'étranger se sont accrus de 6,7 pour cent pour s'établir à 35,2 milliards $ alors que les recettes générées par les résidents étrangers au Canada se sont chiffrées à 17,3 milliards $, en hausse de 4,4 pour cent.


Au quatrième trimestre, le déficit au compte des voyages avec les États-Unis a augmenté de 95 millions $ pour s'établir à 3,8 milliards $, principalement en raison d'une augmentation de 2,4 pour cent des paiements engendrés par les voyageurs canadiens aux États-Unis, où les dépenses ont atteint 5,6 milliards $.


Le déficit au compte des voyages avec les pays d'outre-mer s'est établi à 775 millions $ au quatrième trimestre, en baisse de 45 millions $ par rapport au troisième trimestre.

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut Ă©viter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face Ă  leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-SĂ©lect.