Le Canada, un des «plus meilleurs pays au monde»

Publié le 30/05/2012 à 06:00, mis à jour le 04/06/2012 à 14:07

Le Canada, un des «plus meilleurs pays au monde»

Publié le 30/05/2012 à 06:00, mis à jour le 04/06/2012 à 14:07

Par Dominique Froment

Photo : Bloomberg

Jean Chrétien a déjà dit que le Canada était le «plus meilleur pays au monde». Même si la syntaxe laissait à désirer, l’ancien premier ministre du Canada exagérait à peine.


En effet, selon le plus récent indice Better Life de l’OCDE, le Canada arrive au sixième rang pour ce qui est de la satisfaction de sa population à l’égard de la vie. Sur une échelle de 10, le Canada récolte 7,4 points, le même nombre que l’Australie, Israël et la Finlande.


Ce groupe de pays devance notamment les États-Unis (7,1) et la France (7,0). Sans surprise, deux pays scandinaves, le Danemark (7,8) et la Norvège (7,6), occupent le haut du classement. Dans l’ensemble des 36 pays de l’OCDE, l’indice de satisfaction à l’égard de la vie se situe à 6,6. On retrouve la population la moins heureuse en Hongrie (4,9).


Cliquez ici pour visuliser le graphique de l'indice de satisfaction à l'égard de la vie


En général, dans les pays de l’OCDE, il y a peu de différence entre les hommes et les femmes en termes de satisfaction à l’égard de la vie. C’est également vrai pour le Canada où la note est de 7,3 pour les hommes, légèrement inférieure à celle de 7,5 donnée par les femmes.


Par contre, faut-il s’en étonner, le statut social influe fortement sur le bien-être subjectif. Alors que les 20 % de Canadiens qui occupent le bas de l’échelle ont un niveau de satisfaction de 6,9, ce score atteint 7,9 pour les 20 % en haut de l’échelle.


«On peut mesurer le bonheur en termes de satisfaction à l’égard de la vie, de présence d’expériences et de sentiments positifs et d’absence d’expériences et de sentiments négatifs, écrit l’OCDE dans son rapport. Bien que subjectifs, ces indicateurs constituent des outils complémentaires utiles pour comparer la qualité de vie d’un pays à l’autre.»


Au Canada, 80 % des personnes interrogées indiquent vivre plus d’expériences positives au cours d’une journée moyenne (sentiment de repos, fierté d’avoir accompli quelque chose, plaisir, etc.) que d’expériences négatives (douleur, inquiétude, tristesse, ennui, etc.). Ce taux est plus élevé que la moyenne de l’OCDE de 72 %, et fait du Canada l’un des pays les plus heureux de la zone OCDE. Au Danemark, qui occupe la première place au classement, ce taux est de 77%.

À suivre dans cette section


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre

Sur le même sujet

8 questions à se poser pour faire progresser son entreprise

Mis à jour le 07/11/2013

BLOGUE. Lorsque vous décidez de garder le focus afin de faire croître votre entreprise, vous avez une ...

Savez-vous pourquoi on vous dit «NON»?

Mis à jour le 31/10/2013

BLOGUE. Comme toute personne désirant réaliser un projet qui lui tient à coeur, vous devez, en ...

À la une

La saga des pourboires... la suite

Un pourboire automatique perd de son sens et s'appelle... un salaire.

La tournée des start-up et PME

Il y a 10 minutes | lesaffaires.com

Petit tour dans le milieu des jeunes pousses et autres petites ou moyennes entreprises qui font tourner notre économie.

Stornoway enregistre une perte de 36 M$

En juillet, Québec et le Fonds de solidarité de la FTQ sont venus en aide au producteur de diamants.