Le bénéfice de la CIBC bondit de 26 pour cent au deuxième trimestre

Publié le 23/05/2018 à 07:30

Le bénéfice de la CIBC bondit de 26 pour cent au deuxième trimestre

Publié le 23/05/2018 à 07:30

Par La Presse Canadienne

Le résultat net de la Banque CIBC a bondi de 26 pour cent au deuxième trimestre, à 1,319 milliard $ ou 2,89 $ par action.


Son résultat ajusté était également en progression de 26 pour cent, à 1,345 milliard $ ou 2,95 $ par action.


Services bancaires personnels et PME, région du Canada, a enregistré un résultat net de 584 milions $ au deuxième trimestre, en hausse de 16 pour cent.


Groupe Entreprises et Gestion des avoirs, région du Canada, a généré résultat net en hausse de 9 pour cent.


Groupe Entreprises et Gestion des avoirs, région des États-Unis, a enregistré un résultat net en hausse de 431 pour cent.


Marché des capitaux a déclaré un résultat net en baisse de 7 pour cent.


La dotation à la provision pour pertes sur créances s'est chiffrée à 212 millions $, en hausse de 18 pour cent par rapport au deuxième trimestre il y a un an, en raison essentiellement de l'augmentation de la dotation à la provision pour pertes sur créances pour les prêts douteux par suite de la prise en compte des résultats de CIBC Bank USA.


La banque a annoncé mercredi que son conseil d'administration a déclaré un dividende de 1,33 $ par action ordinaire pour le trimestre se terminant le 31 juillet 2018. Ce dividende sera versé le 27 juillet 2018 aux actionnaires dûment inscrits à la clôture du marché le 28 juin 2018.


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

À la une

Faut-il mettre fin au fractionnement de revenu de pension?

Il y a 55 minutes | Daniel Germain

Cette mesure fiscale exclusive aux retraités cache des coûts appelés à grimper.

Le fractionnement de revenu, une stratégie claire-obscure

Un lecteur s’interroge sur le fractionnement de revenu de retraite. Première d’une paire de chroniques.

Bernie Sanders: l'allocateur de capital?

BLOGUE INVITÉ. Regard sur la politisation des rachats d'actions.