La techno n'a pas tout à fait dit son dernier mot


Édition du 24 Mars 2018

Le secteur américain de la techno compte pour plus du quart de la valeur de l'indice S&P 500, du jamais-vu depuis avant la bulle de 2000.
Les énormes gains de cette industrie et son poids de 25,5 % dans l'indice en dérangent plus d'un, qui y voient un signe de danger latent.
Lindsey ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Les pros prévoient un dernier élan de 12% pour le S&P 500

BLOGUE. Le sondage de Bank of America Merrill Lynch révèle que les pros ont acheté pendant la dernière correction.

Chute du pétrole: il ne faut pas crier au loup

Mis à jour le 09/11/2018 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Aux dires de deux experts, le déclin record du pétrole n'envoie pas de signal économique.

À la une

À surveiller: Canada Goose, Stornoway et Cineplex

Il y a 32 minutes | François Pouliot

Que faire avec les titres de Canada Goose, Stornoway et Cineplex?

Legault à Boston: développement hydroélectrique à l'agenda

M. Legault n'a jamais caché ses ambitions visant à accroître les exportations d'électricité du Québec.

10 choses à savoir jeudi

Le bouton d'alarme caché de Trudeau, Facebook vous aidera à trouver une job, un nouvel Oreo a saveur de «déforestation».