La panne des dépenses en capital : un mythe, selon Citigroup


Édition du 21 Novembre 2015

Il est faux de prétendre que les entreprises se bornent à racheter leurs actions au lieu d'investir dans leur exploitation et qu'elles ne contribuent pas à l'économie. Statistiques à l'appui, Tobias Levkovich, stratège de Citigroup, déboulonne ce mythe. ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

La banque américaine Citigroup aura un nouveau directeur

06/09/2018 | AFP

M. Mason devient ainsi un des rares Noirs à occuper un poste prestigieux au sein des six grandes banques de Wall Street.

Citigroup dépasse les attentes au premier trimestre

13/04/2018 | AFP

La banque américaine Citigroup a annoncé vendredi une hausse plus forte que prévu de ses ...

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

22/09/2018 | François Normand

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: