La Cour d'appel suspend la construction de Trans Mountain

Publié le 30/08/2018 à 11:09, mis à jour le 30/08/2018 à 11:12

La Cour d'appel suspend la construction de Trans Mountain

Publié le 30/08/2018 à 11:09, mis à jour le 30/08/2018 à 11:12

La Cour d’appel fédérale annule le décret pour l’expansion de l’oléoduc Trans Mountain. Elle ordonne à l’Office national de l’énergie (ONÉ) et au gouvernement de reprendre certaines étapes du processus d’évaluation et de consultation.


Dans une décision rendue jeudi, la juge Eleanor Dawson évoque deux raisons. Elle estime que l’ONÉ « a commis une erreur cruciale » dans l’évaluation du projet et que le gouvernement canadien a omis « d’engager un véritable dialogue » avec les Premières nations touchées.


L’ONÉ n’a pas été en mesure de justifier l’exclusion de navires pétroliers dans son évaluation environnementale et, par conséquent, d’examiner l’impact de cette circulation maritime sur les populations d’épaulards du sud de la Colombie-Britannique. Le gouvernement Trudeau ne pouvait donc pas se fier aux conclusions de l’ONÉ qui recommandait l’approbation du projet pour autoriser sa construction, selon la cour.


Elle conclut également que le gouvernement fédéral a mal respecté son obligation de consulter les peuples autochtones dans la dernière étape du processus. Le gouvernement s’est contenté de colliger leurs préoccupations sans chercher des mesures d’atténuation.


La Cour d’appel fédérale demande à la fois à l’ONÉ et au gouvernement de corriger ces vices.


Les villes de Vancouver, Burnaby et des Premières nations ont contesté la décision du gouvernement Trudeau d’autoriser l’expansion de l’oléoduc Trans Mountain. Le projet de l’entreprise texane Kinder Morgan visait à construire un deuxième oléoduc des sables bitumineux de l’Alberta jusqu’au port de Burnaby en Colombie-Britannique pour pouvoir exporter le pétrole. Ce deuxième oléoduc suivrait le tracé d’un oléoduc déjà existant que le gouvernement a promis d’acheter en mai pour mettre fin à une querelle entre les gouvernements des deux provinces et s’assurer que l’expansion puisse aller de l’avant.


Les actionnaires de Kinder Morgan sont d’ailleurs réunis jeudi matin pour décider s’ils approuvent la vente.


 


 


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

À la une

Investir: «C’est le temps de garder plus de liquidités»

20/11/2018 | Stéphane Rolland

Conserver des liquidités n’est plus une garantie d’appauvrissement à Wall Street, croit David Kostin, de Goldman Sachs.

Pourquoi est-ce si difficile de donner?

20/11/2018 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Quelques heures de bénévolat peuvent tout changer pour une personne, pour une cause.

CELI: le plafond passe à 6000$ en 2019

20/11/2018 | Guillaume Poulin-Goyer

L’ARC vient de rendre publics les paramètres d’indexation du régime fiscal qui confirment la hausse du plafond du CELI.