«La fin de l'ALÉNA ne serait pas une catastrophe pour nos entreprises»

Publié le 06/12/2017 à 11:14

«La fin de l'ALÉNA ne serait pas une catastrophe pour nos entreprises»

Publié le 06/12/2017 à 11:14

Par lesaffaires.com

Le président américain Donald Trump souffle le chaud et le froid sur la renégociation de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA), en menaçant de retirer les États-Unis du traité. Bien entendu, la fin du libre-échange aurait des impacts négatifs au Canada, selon deux récentes études du Mouvement Desjardins et de BMO Marchés des capitaux. «Par contre, son abolition ne serait pas une catastrophe», souligne notre journaliste François Normand, spécialisé en analyse du risque géopolitique.



Pour plus d'éléments, explorez le Zoom sur le monde | ALÉNA: pourquoi avons-nous peur de Trump?


«Gardons aussi en tête que des tarifs raisonnables
n’empêchent pas la croissance du commerce international.
Depuis 10 ans, les exportations du Canada
vers la Chine et l’Inde ont plus que doublé
sans accord de libre-échange»




image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

À la une

C'est le temps de penser à votre planification de fin d'année

C'est le moment d'examiner vos finances et de profiter des possibilités de planification fiscale avant le 31 décembre.

Après les Panama papers, les banques françaises encore épinglées

15:44 | AFP

Trois banques françaises sont à nouveau épinglées par des révélations de presse sur un scandale d'optimisation fiscale.

Les futures vedettes de l'entrepreneuriat

Édition du 20 Octobre 2018 | Kévin Deniau

Elles sont québécoises, émergentes et disposent d'un grand potentiel de développement dans les prochaines années. ...