La croissance ralentira à Québec et Montréal, selon le Conference Board

Publié le 22/09/2010 à 14:01, mis à jour le 22/09/2010 à 13:55

La croissance ralentira à Québec et Montréal, selon le Conference Board

Publié le 22/09/2010 à 14:01, mis à jour le 22/09/2010 à 13:55

Par lesaffaires.com

Photo : Lesaffaires.com

Les villes de Québec et de Montréal ont relativement bien échappé à la récession, mais les mesures d’austérité accompagnées d’une augmentation du fardeau fiscal et d’une augmentation des taux d’intérêt ralentiront la croissance économique dans ces deux régions, selon une étude du Conference Board.


Le produit intérieur brut (PIB) de la ville de Québec devrait croître de 3,4% en 2010 et de 2,4% en 2011. Avec une croissance nulle en 2009, la ville de Québec a enregistré l’une des meilleures performances durant la crise. Elle est donc en bonne position pour profiter de la reprise.


L’organisme note que les secteurs de la construction et des services ont connu une forte croissance en 2010, mais l’embellie se terminera en 2011.


Le secteur manufacturier, qui a souffert plus durement de la récession avec un recul de la production de 9,5% en 2009 et une perte de 4 000 emplois, échappera toutefois au ralentissement observé dans les autres secteurs. Ainsi, la production manufacturière connaîtra un bond de 3,2% en 2010 et de 3,7% en 2011.


Montréal


Dans la métropole, la croissance du PIB sera de 3,2% en 2010, puis de 2,3% en 2011, toujours selon le Conference Board. Le secteur manufacturier montréalais n’échappera pas au ralentissement de l’économie. La production dans ce secteur connaîtra une croissance de 5,2% en 2010 et de 3,8% en 2011. Le secteur manufacturier a eu plus de difficulté à se remettre de la crise, notamment en raison des faiblesses du secteur de l’aéronautique.


Dans le secteur de la construction, le bond de 6% qui devrait être enregistré cette année sera suivi d’une croissance de 1,9%. La hausse des taux d’intérêt est responsable de ce ralentissement anticipé.


 


 


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

Sur le même sujet

«La Fed va tuer le marché haussier»

David Rosenberg, économiste en chef de Gluskin Sheff + Associates, croit qu'on a déjà atteint le sommet du cycle.

Couillard mise sur la stabilité politique pour contrer l'instabilité économique

Soucieux de stabilité économique, les Québécois vont privilégier la stabilité politique, estime Philippe Couillard.

À la une

Le rouge s'impose sur les Bourses de Toronto et New York

17:25 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

L'activité industrielle américaine et son secteur de l'automobile commencent à pâtir des sanctions de la Chine.

«La Fed va tuer le marché haussier»

David Rosenberg, économiste en chef de Gluskin Sheff + Associates, croit qu'on a déjà atteint le sommet du cycle.

Hydropothecary gradue au S&P/TSX demain, son action gagne 6%

Le producteur de pot de Gatineau qui multiplie par 30 sa capacité de production ambitionne de se hisser parmi les grands