La chute des taux laisse miroiter des économies annuelles de 500 M$ pour les télécommunicateurs


Édition du 20 Août 2016

La chute des taux d'intérêt ne fait que donner plus de valeur en Bourse aux dividendes élevés des fournisseurs de services de télécommunications. Leur coût d'emprunt a aussi diminué de façon bien tangible depuis 10 ans. Le cumul des économies ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Les télécoms ont des pratiques de vente inacceptables dit le CRTC

L’enquête a porté sur les pratiques de vente de 12 fournisseurs canadiens de services sans-fil et internet.

À surveiller: Bombardier, Rogers et la Great-West

25/01/2019 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Bombardier, Rogers et la Great-West?

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Projet Maxi-Flashfood: la fin de l'épicerie hebdomadaire

BLOGUE. Voici comment une épicerie quotidienne pourrait réduire la gaspillage financier et alimentaire.

Lightspeed vise le milliard des licornes

Mis à jour à 15:52 | Dominique Beauchamp

Le concepteur de logiciels aux points de vente pour les PME émet ses actions à un multiple d'environ 16 fois ses revenus