La BMO a mieux fait au quatrième trimestre

Publié le 04/12/2018 à 06:49

La BMO a mieux fait au quatrième trimestre

Publié le 04/12/2018 à 06:49

Par La Presse Canadienne

BMO Groupe financier a affiché mardi un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 1,7 milliard $ ou 2,57 $ par action au quatrième trimestre, comparativement à 1,23 milliard $ ou 1,81 $ par action l'an dernier.


Son bénéfice net ajusté s'est chiffré à 1,5 milliard $ ou 2,32 $ par action. Il avait été de 1,3 milliard $ ou 1,94 $ par action il y a un an.


Les revenus trimestriels de la banque sont passés de 5,7 milliards $ il y a un an à 5,9 milliards $ cette année.


Le bénéfice net de PE Canada a augmenté de 8 pour cent, celui de PE États-Unis de 37 pour cent et celui de BMO Gestion de patrimoine de 25 pour cent. Le bénéfice net de BMO Marchés des capitaux a reculé de 6 pour cent.


Pour l'exercice, BMO Groupe financier annonce un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 5,45 milliard $ ou 8,17 $ par action, comparativement à 5,39 milliard $ ou 7,92 $ par action un an plus tôt. Son bénéfice net ajusté a été de 6 milliards $ ou 8,99 $ par action, contre 5,5 milliards $ ou 8,16 $ par action.


Ses revenus pour l'exercice 2018 ont atteint 23 milliards $, comparativement à 22,3 milliards $ en 2017.


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Banques: à quoi s'attendre pour finir l'année?

Une solide hausse de 10 à 14% est prévue au quatrième trimestre, mais les perspectives se modèrent.

Le populisme inquiète le PDG de la BMO

05/11/2018 | Stéphane Rolland

À la vieille des élections de mi-mandat, Darryl White juge que républicains et démocrates sont trop polarisés.

À la une

Crise Canada-Chine: un ralentissement économique est improbable

Par contre, des secteurs et des provinces sont plus à risque que d’autres, selon la firme Capital Economics. Les voici.

Trois résolutions que tout entrepreneur doit prendre en 2019

BLOGUE INVITÉ. Voici trois résolutions que j’encourage tout entrepreneur à prendre en 2019.

Le monde des accélérateurs est-il trop consanguin?

BLOGUE. Les jeunes pousses du moment font la tournée des accélérateurs. Cette homogéniété sert-elle l'entrepreneuriat?