La banque américaine Citigroup aura un nouveau directeur

Publié le 06/09/2018 à 11:07

La banque américaine Citigroup aura un nouveau directeur

Publié le 06/09/2018 à 11:07

Par AFP

[Photo: Getty Images]

La banque américaine Citigroup (C) est en train de se réorganiser et procède par la même occasion à un jeu de chaises musicales, avec la nomination d’un noir au poste stratégique de directeur financier, selon un document interne consulté par l’AFP.


Mark Mason, 47 ans, va remplacer à compter de mars John Gerspach, 65 ans, qui prend sa retraite après 28 ans au sein de l’entreprise, dont neuf au poste de directeur financier.


M. Mason devient ainsi un des rares Noirs à occuper un poste prestigieux au sein des six grandes banques de Wall Street. 


Né dans le quartier populaire du Queens à New York, il a été élevé par une mère célibataire qui avait du mal à joindre les deux bouts, mais est parvenu à décrocher un diplôme de la prestigieuse université Harvard. 


Il a débuté sa carrière chez Citigroup en 2001 et occupe pour l’instant le poste de directeur financier de la division regroupant les activités de courtage notamment. 


Il est aussi responsable depuis 2017 de soumettre aux régulateurs la copie de Citigroup aux tests de résistance censés déterminer les niveaux de liquidités que la firme doit verser à ses actionnaires sous la forme de dividendes et de rachats d’actions.


Outre sa nomination, Citigroup a également promu d’autres talents internes, dont Ray McGuire, qui va prendre la tête d’une nouvelle division baptisée « Banking Capital Markets and Advisory », regroupant ses plus importantes unités. 


En effet, l’unité fournissant les prêts et conseillant les entreprises — Corporate and Investment Banking — et celle aidant les sociétés à lever de l’argent auprès des marchés — Capital Markets Origination — sont fusionnées, à l’image de ce qui est en place chez les banques rivales.


M. McGuire sera secondé par les banquiers Tyler Dickson et Manolo Falco.


Citigroup a également annoncé le départ de trois de ses banquiers les plus expérimentés.


Tous ces mouvements interviennent au moment où le titre a du mal à décoller en Bourse malgré de gros bénéfices et est à la traîne face aux concurrents, dont JPMorgan Chase.


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Comment je vois et joue le secteur bancaire

Édition du 22 Septembre 2018 | Tahar Mansour

EXPERT-INVITÉ. Le système bancaire canadien en est un de type oligopolistique. Cela veut dire qu'il y a peu ...

Adieu banquiers et autres comptables ?

Édition du 15 Septembre 2018 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Lorsque Nordea a publié ses résultats financiers du deuxième trimestre, de nombreux analystes sont tombés ...

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

16:11 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.