La Baie soldée après l'échec de privatisation d'une rivale

Publié le 16/10/2017 à 16:44

La Baie soldée après l'échec de privatisation d'une rivale

Publié le 16/10/2017 à 16:44

Par lesaffaires.com

Le titre de la chaîne de magasins La Baie(HBC, 11,70$) glisse de 5% en fin de séance lundi, après que sa rivale américaine Nordstrom(DDS, 40,39$US) eut annoncé que son projet de fermer son capital a été mis sur la glace.


La famille fondatrice de Nordstrom a mis fin aux négociations en vue de retirer l’entreprise de la Bourse pour le reste de l’année en raison des difficultés de réunir les fonds nécessaires pour réaliser la transaction.



La Baie, propriétaire des enseignes Saks Fifth Avenue et Lord & Taylor aux États-Unis, évalue elle-même les différentes solutions qui s’offrent à elle pour doper le rendement de ses actionnaires, tandis qu’elle fait l’objet de la pression de l’investisseur activiste Jonathan Litt, de Land & Building.


Le détaillant torontois cherche une nouvelle stratégie pour relancer sa croissance, elle qui a tenté sans succès de mettre la main sur les chaînes américaines Macy’s et Neiman Marcus, comme le rapportait Reuters en août dernier.


Le titre de La Baie a fléchi de 11% à ce jour en 2017.


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

À la une

Protection des données personnelles: comment éviter les dérives?

Édition du 25 Août 2018 | Richard Cloutier

L’évolution technologique et l’émergence de nouveaux acteurs dans le secteur financier obligent les législateurs...

Éliminer la moitié des autos?

16/10/2018 | Daniel Germain

BLOGUE. Une solution qui nous rendrait plus riches, mais a-t-elle la moindre chance de s'appliquer?

Pourquoi j’ai choisi d’être un «entrepren-art»!

16/10/2018 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Architecture, musique, design… j’adore ce qui me donne des frissons au moindre contact sensoriel.