L'OMC donne raison au Canada dans la dispute sur le papier glacé avec les É.U.

Publié le 05/07/2018 à 13:45

L'OMC donne raison au Canada dans la dispute sur le papier glacé avec les É.U.

Publié le 05/07/2018 à 13:45

Par La Presse Canadienne

L'Organisation mondiale du commerce (OMC) a largement statué en faveur du Canada dans un différend avec les États-Unis sur les droits imposés au papier glacé.


Selon l'OMC affirme le département du Commerce des États-Unis a agi d'une manière incompatible avec les règles commerciales en justifiant l'imposition de droits compensateurs sur le papier supercalandré, principalement utilisé dans les magazines, catalogues, brochures d'entreprise et encarts publicitaires.


Le Canada avait demandé en 2016 à l'OMC de se pencher sur les droits et sur la façon dont les États-Unis avaient entrepris d'enquêter sur la question.


L'an dernier, un comité d'examen de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) a également statué en faveur du Canada en décidant à l'unanimité d'ordonner au département du Commerce des États-Unis de reconsidérer les droits qu'il imposait aux usines canadiennes qui produisent du papier glacé.


Les États-Unis ont imposé ces droits en 2015. Ils comprenaient notamment un droit de 20,18 pour cent imposé à la néo-écossaise Port Hawkesbury Paper, un droit de 17,87 pour cent imposé à la montréalaise Produits forestiers Résolu et un droit de 18,85 pour cent imposé à JD Irving au Nouveau-Brunswick et à Catalyst Paper en Colombie-Britannique.


Les États-Unis prétendaient que les producteurs canadiens recevaient des subventions injustes, y compris de l'électricité bon marché fournie par le gouvernement.


 


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

16:11 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.