L'inflation annuelle s'accélère à 1,2 pour cent en juillet au Canada

Publié le 18/08/2017 à 15:10

L'inflation annuelle s'accélère à 1,2 pour cent en juillet au Canada

Publié le 18/08/2017 à 15:10

Par La Presse Canadienne

L'inflation annuelle s'est accélérée le mois dernier pour la première fois depuis janvier, ce qui laisse croire que les prix à la consommation devraient grimper en raison de l'amélioration du contexte économique.


Le rapport publié vendredi par Statistique Canada indique que l'inflation a été de 1,2 pour cent en juillet, notamment en raison de l'augmentation des prix de l'essence. Dans l'ensemble, les prix à la consommation n'avaient progressé que de 1 pour cent en juin _ la plus faible augmentation enregistrée en près de deux ans.


Même si l'inflation demeure sous la cible de 2 pour cent de la Banque du Canada, les chiffres de juillet valident la thèse de l'institution à l'effet que cette faiblesse était essentiellement temporaire.


Les analystes estiment que les données de l'agence de statistique suggèrent que la banque centrale procédera à un autre resserrement monétaire au cours de l'automne.


«Plus tôt cette année, il y avait un écart entre l'inflation et la (bonne performance) de l'économie, a expliqué l'économiste principal à la Banque Nationale, Matthieu Arseneau. Il y a toujours un décalage. L'inflation s'ajuste après quelques trimestres.»


Évoquant une amélioration des conditions économiques, la Banque du Canada avait décidé le mois dernier de relever son taux directeur pour la première fois en près de sept ans, le faisant passer de 0,5 pour cent à 0,75 pour cent.


Avant l'annonce de cette décision, des experts avaient suggéré que la banque centrale aurait pu attendre en raison de la faiblesse de l'augmentation des prix à la consommation depuis le début de l'année. L'inflation annuelle avait touché un sommet de 2,1 pour cent en janvier.


Deux des mesures de l'inflation de base, qui omettent certains produits dont les prix sont plus volatils, ont légèrement accéléré le mois dernier — une deuxième hausse mensuelle — à 1,3 pour cent et à 1,4 pour cent.


«L'inflation demeure peut-être modeste, mais elle montre des signes qui vont dans la bonne direction de la cible de deux pour cent de la Banque du Canada», a estimé Brian DePratto, économiste principal à la Banque TD, dans une note de recherche envoyée à ses clients.


Les prix à la pompe, qui ont augmenté de 4,6 pour cent en juillet, ont largement contribué à la hausse de 1,2 pour cent des prix à la consommation, a noté Statistique Canada.


La pression à la hausse sur les prix émanait des prix du gaz naturel, qui ont grimpé de 9,7 pour cent, et des coûts entourant l'hébergement des voyageurs, qui ont grimpé de 8,5 pour cent.


À l'inverse, les prix de l'électricité ont affiché leur baisse la plus marquée depuis avril 2003, reculant de 9,1 pour cent d'une année à l'autre en juillet, notamment en raison des rabais octroyés en Ontario à la suite d'une décision du gouvernement provincial.


Par ailleurs, l'économiste en chef de la Banque de Montréal, Doug Porter, s'attend à ce que les prix de l'essence continuent de croître en août. Celui-ci ne s'attend plus à ce que les prix des aliments continuent de reculer.


image

Objectif Nord

Mardi 26 septembre


image

Contrats publics

Mercredi 11 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

E-Commerce

Mardi 30 janvier

Sur le même sujet

Un dirigeant de Rio Tinto réitère son soutien à l'ALENA

22/09/2017 | Les Affaires PRO

Selon Gervais Jacques, directeur exécutif Atlantique chez Rio Tinto et notamment en charge des opérations ...

Tim Hortons mate la rébellion des franchisés

22/09/2017 | François Remy

La direction de la chaîne de cafés a décidé de menacer les franchisés récalcitrants de rupture de contrat.

À la une

Arrêtons de travailler comme en 1990!

Il y a 32 minutes | Simon De Baene

BLOGUE INVITÉ. Travaillez-vous pour une entreprise qui utilise encore le courriel comme seul outil de collaboration?

À surveiller: Bombardier, Freshii et SNC-Lavalin

Que faire avec les titres de Bombardier, Freshi et SNC-Lavalin?

10 choses à savoir mardi

08:34 | Yannick Clérouin et Alain McKenna

Café et cigarette: même combat? Non, Montréal n'est pas Vancouver, et un premier diplôme en culture du pot.