L'exploitant des épiceries IGA dépasse les attentes

Publié le 14/03/2018 à 09:37

L'exploitant des épiceries IGA dépasse les attentes

Publié le 14/03/2018 à 09:37

Par lesaffaires.com

L’exploitant des magasins IGA, Sobeys et Safeway, Empire(EMP.A, 23,57$), a dégagé un bénéfice supérieur aux attentes à son troisième trimestre, grâce à des ventes meilleures que prévu et à une amélioration de ses marges bénéficiaires.


La société qui exploite plus de 1500 magasins a dégagé un bénéfice de 0,33$ par action, tandis que les analystes visaient en moyenne 0,25$ l’action.


Les ventes ont augmenté de 2,4% à 6,03G$, alors que les analystes visaient des recettes de 5,98G$. Les ventes des magasins comparables, une mesure très suivie des analystes qui compare la performance des établissements ouverts depuis un an, ont progressé de 1,1%. Les analystes espéraient mieux, soit 1,6%.


Le titre d’Empire est en baisse de 3,7% à ce jour en 2018, mais a rebondi de 40% au cours de la dernière année.


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

Sur le même sujet

À surveiller: Québecor, Stella-Jones et Empire

15/03/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Québecor, Stella-Jones et Empire?

Bouchées doubles pour réussir son redressement: Sobeys abolira 800 emplois

24/11/2017 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

L'exploitant des bannières IGA, Safeway et FreshCo, a présenté vendredi un plan de restructuration.

À la une

Intrapreneuriat: 4 personas à adopter pour naviguer sur les méandres corporatifs

Il y a 58 minutes | Federico Puebla

BLOGUE INVITÉ. Passion et résilience sont des atouts nécessaires, mais loin d’être suffisants pour l'intrapreneur.

Start-up: Potloc obtient un financement de 2,5M$

Il y a 58 minutes | Denis Lalonde

Potloc obtient un financement de 2,5 millions $ qui doit lui permettre d'ouvrir des bureaux à Toronto et Paris.