L'endettement des Québécois explose

Publié le 05/02/2013 à 07:16, mis à jour le 05/02/2013 à 08:06

L'endettement des Québécois explose

Publié le 05/02/2013 à 07:16, mis à jour le 05/02/2013 à 08:06

Par Stéphane Rolland

L’endettement des Québécois a littéralement explosé en 2012, selon une étude de l’agence de crédit TransUnion, dévoilée mardi. Excluant la dette hypothécaire, les Québécois voient leur passif augmenter de 9,4% tandis que les Canadiens terminent l’année plus endettés qu’ils ne l’ont jamais été.


La dette moyenne du consommateur québécois a progressé de 9,4% à 20 102 $ en 2012. Durant le quatrième trimestre, cette dette a augmenté de 4,8%.


En comparaison, l’indice de référence utilisé par la Banque du Canada pour mesurer l’inflation a avancé de 1,1% en 2012.


L’Alberta est la seule province où les résidents ont augmenté plus rapidement leur passif avec une croissance de 11,2% en 2012, dont presque la totalité a été contractée au quatrième trimestre.


Le Québec demeure tout de même la province où l’on enregistre le moins de manquements aux paiements des dettes.


PLUS: Les Québécois épargneront le moins au pays en 2013


Comme les Canadiens, les Québécois s’endettent rapidement, mais le poids de leur passif demeure moins lourd en comparaison de leur revenu. En incluant la dette hypothécaire, les dettes des ménages canadiens avoisinent les 164% de leur revenu disponible tandis qu’il se situe à 140% du revenu disponible au Québec, selon une étude publiée en décembre par Desjardins.


Au Canada


Les Canadiens de toutes les régions ont accru leur endettement, malgré les nombreux appels à la prudence. La dette moyenne du consommateur canadien a augmenté de 6% pour s’établir à 27 485$. Au cours du quatrième trimestre, le passif, pour sa part, a progressé de 2,7%.


« La progression d’une année à l’autre est inquiétante, affirme Thomas Higgins, vice-président chez TransUnion. Le poids de la dette des Canadiens s’est accru de 1 500$. »


L’étude de TransUnion vient ainsi contredire la tendance d’un ralentissement de la croissance du passif des particuliers. La croissance annuelle de la taille de la dette était passée de 8,9% en 2009 à 1% en 2011 pour finalement rebondir en 2012.


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

Immobilier : moins de problèmes financiers chez les propriétaires

05/02/2018 | Joanie Fontaine

BLOGUE. Moins de préavis d'exercice ont été émis en janvier 2018 que l'année dernière à la même période.

Pas si extrêmes, les prix immobiliers au Canada

11/01/2018 | Yannick Clérouin

L'analyse de la Financière Banque Nationale à propos de l'endettement pourrait aider Stephen Poloz à mieux dormir...

À la une

Stornoway réglera ses problèmes de bris de diamants en 2018

22/02/2018 | François Normand

«C’est notre tâche de l’amener à un niveau acceptable, et c’est l’année pour le faire», dit Matt Manson.

Gildan rationalise pour financer son virage en ligne

Frappé par la crise des détaillants, le roi des t-shirts regroupe deux divisions pour fouetter sa performance.

Classement minier: le Québec remonte au deuxième rang canadien

22/02/2018 | Pierre Théroux

Le Québec reprend ainsi la place que lui avait ravie l’année précédente le Manitoba.