L'endettement des Québécois explose

Publié le 05/02/2013 à 07:16, mis à jour le 05/02/2013 à 08:06

L'endettement des Québécois explose

Publié le 05/02/2013 à 07:16, mis à jour le 05/02/2013 à 08:06

Par Stéphane Rolland

L’endettement des Québécois a littéralement explosé en 2012, selon une étude de l’agence de crédit TransUnion, dévoilée mardi. Excluant la dette hypothécaire, les Québécois voient leur passif augmenter de 9,4% tandis que les Canadiens terminent l’année plus endettés qu’ils ne l’ont jamais été.


La dette moyenne du consommateur québécois a progressé de 9,4% à 20 102 $ en 2012. Durant le quatrième trimestre, cette dette a augmenté de 4,8%.


En comparaison, l’indice de référence utilisé par la Banque du Canada pour mesurer l’inflation a avancé de 1,1% en 2012.


L’Alberta est la seule province où les résidents ont augmenté plus rapidement leur passif avec une croissance de 11,2% en 2012, dont presque la totalité a été contractée au quatrième trimestre.


Le Québec demeure tout de même la province où l’on enregistre le moins de manquements aux paiements des dettes.


PLUS: Les Québécois épargneront le moins au pays en 2013


Comme les Canadiens, les Québécois s’endettent rapidement, mais le poids de leur passif demeure moins lourd en comparaison de leur revenu. En incluant la dette hypothécaire, les dettes des ménages canadiens avoisinent les 164% de leur revenu disponible tandis qu’il se situe à 140% du revenu disponible au Québec, selon une étude publiée en décembre par Desjardins.


Au Canada


Les Canadiens de toutes les régions ont accru leur endettement, malgré les nombreux appels à la prudence. La dette moyenne du consommateur canadien a augmenté de 6% pour s’établir à 27 485$. Au cours du quatrième trimestre, le passif, pour sa part, a progressé de 2,7%.


« La progression d’une année à l’autre est inquiétante, affirme Thomas Higgins, vice-président chez TransUnion. Le poids de la dette des Canadiens s’est accru de 1 500$. »


L’étude de TransUnion vient ainsi contredire la tendance d’un ralentissement de la croissance du passif des particuliers. La croissance annuelle de la taille de la dette était passée de 8,9% en 2009 à 1% en 2011 pour finalement rebondir en 2012.

Sur le même sujet

Immobilier: la diminution des mauvaises créances se poursuit

05/12/2017 | Joanie Fontaine

BLOGUE. Une baisse des préavis d'exercice de 5% a été notée en novembre dernier.

Dette publique : il faut maintenir les objectifs du Fonds des générations

Édition du 11 Novembre 2017 | Jean-Paul Gagné

CHRONIQUE. La Chaire en fiscalité et en finances publiques rattachée à l'Université de Sherbrooke vient de publier ...

À la une

Feedback: un ami qui vous veut du bien

BLOGUE INVITÉ. Est-il temps de dire adieu aux évaluations annuelles? Plusieurs entreprises l'ont fait.

Le moyen le plus facile de profiter du bitcoin

BLOGUE. Je vais vous parler de produits dérivés sans évoquer la Bourse, la spéculation, la bulle…

Investir dans le bitcoin rapporte le plus... les lundis

11/12/2017 | François Remy

BLOGUE. Voilà le genre de lecture qui pourrait vous faire aimer le début de la semaine. Ou le détester encore plus...