L'économie du Québec en plein essor

Offert par Les Affaires


Édition du 07 Octobre 2017

L'économie du Québec en plein essor

Offert par Les Affaires


Édition du 07 Octobre 2017

Par Pierre Cléroux

L'économie du Québec connaîtra une meilleure croissance en 2017. Pour la première fois depuis la récession de 2008, toutes les composantes de l'activité économique contribuent à cet essor. La remontée se poursuivra en 2018.


La croissance économique mondiale continue de s'améliorer. C'est particulièrement le cas aux États-Unis. Nos voisins du Sud affichent un faible taux de chômage, à 4,4 %, et enregistreront une croissance supérieure à 2 % cette année.


Ce dynamisme de l'économie américaine, conjugué à la faiblesse du dollar canadien, favorise les exportations québécoises. Celles-ci demeurent solides malgré une performance mitigée des exportations d'aéronefs. Les exportations québécoises ont augmenté de 3,5 % au premier trimestre de 2017 et contribueront à la croissance économique en 2017.


Investissements en hausse


La meilleure nouvelle vient du côté des entreprises québécoises. Leurs investissements avaient diminué de 2013 à 2015, limitant la croissance économique au Québec. Cependant, elles ont commencé à augmenter leurs investissements en 2016 et continuent dans la même voie en 2017. Les investissements ont augmenté de 2,1 % au premier trimestre. Les entreprises québécoises, plus confiantes dans l'économie, investissent davantage. Et, selon nos recherches, ces investissements augmenteront en 2018. Cette donnée est importante puisque les entreprises doivent investir pour améliorer leur efficacité et demeurer compétitives. Elles investissent notamment dans la technologie, la formation de la main-d'oeuvre et la machinerie et l'équipement. L'augmentation des investissements des entreprises est également déterminante pour assurer une croissance soutenue de l'économie ; on peut en effet difficilement dégager une croissance supérieure à 2 % sans la contribution des entreprises.


L'augmentation des dépenses des gouvernements du Québec et du Canada contribuera également à l'essor de l'économie en 2017 et en 2018. Depuis 2016, les gouvernements ont accéléré leurs dépenses, ce qui a un impact positif sur la croissance. Au Québec, l'incidence de cette hausse est particulièrement visible sur le plan de l'emploi.


Les consommateurs toujours au rendez-vous


Les dépenses des consommateurs québécois continuent d'avoir un impact important sur la croissance économique. Elles se sont accrues de 6,2 % au premier semestre de l'année, ce qui représente une hausse très élevée comparativement aux dernières années. L'économie du Québec a créé des milliers d'emplois en 2017, ce qui a eu pour effet de ramener le taux de chômage à un creux historique. Cette performance de l'emploi, conjuguée à une augmentation du revenu disponible, contribue grandement à la croissance de la consommation et à la hausse du niveau de confiance des consommateurs.


L'économie du Québec affichera en 2017 une de ses meilleures performances depuis des années grâce aux exportations, aux investissements des entreprises, aux dépenses gouvernementales et à la confiance des consommateurs. Ces composantes de l'activité économique devraient continuer d'avoir un impact positif dans les prochains mois, et nous avons toutes les raisons d'être optimistes pour 2018.


EXPERT INVITÉ
Pierre Cléroux est vice-président, Recherche et économiste en chef de la banque de développement du Canada (BDC). Il coanimera la table ronde dont il est question dans ce texte.


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

L'économie américaine donne des signes mitigés, la Fed aussi

15/11/2018 | AFP

Les Américains consomment, mais en amont, l’activité manufacturière semble montrer des signes d’essoufflement.

Les pros prévoient un dernier élan de 12% pour le S&P 500

BLOGUE. Le sondage de Bank of America Merrill Lynch révèle que les pros ont acheté pendant la dernière correction.

OPINION C'est la 18e édition du gala du Réseau des femmes d’affaires du Québec
Édition du 10 Novembre 2018 | Les Affaires
Danielle Danault: une réussite à toute allure
Édition du 10 Novembre 2018 | Fanny Bourel
Caroline Desautels: se renouveler sans cesse
Édition du 10 Novembre 2018 | Fanny Bourel

À la une

Êtes-vous obligé d'accepter une promotion?

BLOGUE INVITÉ. Il est essentiel de bien comprendre ce que représente la promotion, ses implications ainsi que son impact

«L'avantage francophone hors Québec», dans Les Affaires en 2007

#90ansenaffaires | Quand Les Affaires célébrait «la force des affaires en français».

Leaders, voici pourquoi vos conseils ne sont jamais écoutés!

BLOGUE. À force d'agir en expert «qui sait toujours tout sur tout», les oreilles des autres deviennent sourdes.