L'action de Hewlett-Packard chute de 11% après des résultats décevants

Publié le 20/11/2012 à 08:04, mis à jour le 20/11/2012 à 10:23

L'action de Hewlett-Packard chute de 11% après des résultats décevants

Publié le 20/11/2012 à 08:04, mis à jour le 20/11/2012 à 10:23

Par lesaffaires.com

Le titre de Hewlett-Packard est plombé par les résultats du quatrième trimestre. Photo: Bloomberg

Le titre du géant informatique Hewlett-Packard chute de 11% dans les négociations précédant l’ouverture offcielle des Bourses après avoir annoncé une lourde perte à son quatrième trimestre.


L’entreprise a encaissé une perte nette de 6,9G$ US ou 3,49 $ US par action, comparativement à une perte de 8,86 G$ US ou 4,49 $ US par action à la même période l’an dernier.


Ses revenus ont glissé de 7 % pour s’établir à 30G$ US.


Les analystes tablaient sur une perte de 1,14 $ par action sur des recettes de 30,44 G$ US.


Le quatrième trimestre inclut une charge exceptionnelle de 8,8 G$ US reliée à l’acquisition de la société Autonomy.


Hewlett-Packard est un des 30 titres de l'indice Dow Jones Industrial Average.


PLUS :


HP: le piège à éviter

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Les marchés sont-ils capables de vivre sans les liquidités de la Fed?

23/10/2014

Un important gestionnaire diminue sa participation en actions tandis que la Réserve fédérale réduit ses rachats d'actif.

Pourquoi certaines catégories d'actions sont hors de portée

23/09/2014 | Morningstar

Certaines sociétés créent de multiples catégories d’actions pour que le pouvoir de ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut éviter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face à leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-Sélect.