Exportations: le Québec fera un peu mieux en 2013

Publié le 22/11/2012 à 11:38, mis à jour le 11/10/2013 à 21:34

Exportations: le Québec fera un peu mieux en 2013

Publié le 22/11/2012 à 11:38, mis à jour le 11/10/2013 à 21:34

Par La Presse Canadienne

Les exportateurs québécois peuvent espérer une meilleure année en 2013. Photo: Bloomberg

Exportation et développement Canada (EDC) prévoit que les exportations du Québec afficheront une hausse de 4% en 2013, une légère augmentation par rapport à la croissance de 3% en 2012.


L'économiste en chef d'EDC, Peter Hall, a expliqué que les exportations québécoises souffrent tant de la faiblesse des cours de l'aluminium et du minerai de fer que de la stagnation des cours des métaux précieux.


Le secteur québécois des biens industriels (métaux, produits chimiques et produits pharmaceutiques) génère environ 39% des exportations de la province. EDC prévoit que ce secteur progressera d'à peine 3% cette année et de 1% en 2013.


Les exportations d'or grimperont en flèche


À court terme, dit l'agence, les exportations d'aluminium profiteront de la fin du conflit de travail à l'aluminerie Alma et, à moyen terme, de l'accroissement de la production dans les installations d'Aluminerie Alouette. La production d'or devrait grimper en flèche puisque la mine Malartic d'Osisko devrait quadrupler sa production et la mine LaRonde d'Agnico-Eagle agrandir ses installations.


Par ailleurs, la production de minerai de fer devrait continuer de croître, car New Millenium Iron commencera en 2013 à expédier du minerai à la société indienne Tata Steel, depuis sa mine de Schefferville.


La diversification des marchés se poursuit


SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Bourget: Bombardier prépare une commande militaire

17/06/2015 | Martin Jolicoeur

PARIS – Surprise. Bombardier explore la conversion du Global 6000 en avion de reconnaissance militaire.

Bourget: Swiss rejette toute responsabilité liée aux retards du CSeries

17/06/2015 | Martin Jolicoeur

PARIS – «S’il (l’avion) avait été prêt plus tôt, je peux vous assurer que nous l’aurions pris plus tôt».

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Investir en Europe lorsque ça va mal?

BLOGUE. Chercher ses idées d'investissement à partir des mauvaises nouvelles ne constitue qu'un point de départ.

Le calendrier de l'investisseur (semaines du 6 et 13 juillet 2015)

Voici les prévisions des analystes concernant les résultats qui seront publiés ces 2 prochaines semaines

FNB : Bilan de mi-année des fonds négociés en bourse au Canada

04/07/2015 | Ian Gascon

Croissance des actifs, stabilité des frais de gestion, nouveaux fournisseurs et 25e anniversaire. Un bilan bien chargé!