États-Unis: la machine à emplois en pleine forme

Publié le 02/02/2018 à 08:40

États-Unis: la machine à emplois en pleine forme

Publié le 02/02/2018 à 08:40

Par AFP

Photo: 123rf.com

Le marché du travail américain a commencé en force la seconde année du mandat de Donald Trump, affichant de solides créations d'emplois et un taux de chômage stable, à 4,1%, au plus bas depuis 17 ans.


Selon les chiffres du département du Travail publiés vendredi, l'économie des Etats-Unis a créé 200000 emplois nets en janvier, en données corrigées des variations saisonnières, dépassant les attentes des analystes qui étaient de 180000.


Le chiffre de décembre a été révisé en hausse à 160000 nouvelles embauches contre 148000 précédemment estimé.


Pour l'année 2017, selon les données révisées du ministère, les créations d'emplois ont totalisé 2,173 millions, un rythme un peu ralenti par rapport à 2016 (2,344 millions).


Ce nombre s'écarte des 2,4 millions de nouveaux emplois brandis par Donald Trump lors de son discours sur l'état de l'Union mardi qui incluent, depuis son élection en novembre 2016, les deux derniers mois de l'administration Obama.


A 4,1% depuis quatre mois, le taux de chômage est le plus faible depuis décembre 2000.


Signe d'un resserrement du marché de l'emploi et peut-être d'une future accélération des prix, la progression des salaires sur douze mois a atteint, à +2,9%, son rythme le plus rapide depuis plus de neuf ans (juin 2009).


Sur le mois, la hausse reste modeste et attendue à +0,3% soit 9 cents pour un salaire horaire moyen de 26,74 dollars.


En janvier, le secteur des services est toujours de loin le premier créateur d'emplois (239.000) avec un rythme soutenu des embauches dans les cafés et restaurants notamment (+31.000) et les services de santé (26.000).


Le secteur du bâtiment reste très actif malgré l'hiver (+36.000) et l'industrie manufacturière demeure dans le vert avec 15.000 embauches contre 21.000 en décembre et 30.000 le mois d'avant.


Le nombre de chômeurs est resté à 6,7 millions et ceux qui ne trouvent qu'un emploi à temps partiel sont toujours nombreux à 5 millions.


Le taux de participation au marché du travail reste stable à 62,7%.


Le taux de chômage des Noirs, que Donald Trump se félicite d'avoir fait tomber "à un plus bas historique" à 6,8% en décembre, est remonté en janvier à 7,7%, affichant toujours un niveau double de celui des blancs qui lui est descendu à 3,5% au lieu de 3,7% le mois d'avant.


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre

Sur le même sujet

Le chômage grimpe au Québec, tandis que l'emploi explose en Ontario

10/08/2018 | Martin Jolicoeur

Malgré l’incertitude dans l'automobile, la création d’emploi demeure plus forte en Ontario qu'au Québec.

Le taux de chômage à son plus bas niveau en 40 ans au Canada

Selon Statistique Canada, le taux de chômage s’est établi à 5,8 % en juillet, contre 6 % le mois précédent

À la une

Stella-Jones est entre de bonnes mains, après le départ des fondateurs

Le transfert d'actionnariat réglé, le fabricant de poteaux et de traverse peut se consacrer à son plan de relance.

DavidsTea vendra maintenant ses thés en épicerie

14/08/2018 | Martin Jolicoeur

Il s'agit d'un revirement de stratégie complet pour la montréalaise, inscrite au Nasdaq.

D-Box réduit sa perte nette au premier trimestre

14/08/2018 | Denis Lalonde

D-Box a vu sa perte nette reculer à 229 000$ pour son 1er trimestre, grâce à une hausse de 17% de ses revenus.