EgyptAir commande 12 avions CS300 à Bombardier

Publié le 29/12/2017 à 09:28

EgyptAir commande 12 avions CS300 à Bombardier

Publié le 29/12/2017 à 09:28

Par lesaffaires.com

Bombardier (BBD.B) a annoncé ce vendredi la signature d’une commande ferme par la compagnie EgyptAir pour l’acquisition de 12 avions CS300, ainsi que des droits d’achat de 12 avions supplémentaires.


EgyptAir avait signé une lettre d’intention signée au Salon aéronautique de Dubai en novembre dernier. Intention convertie aujourd'hui en commande ferme pour Bombardier Avions Commerciaux.


«Accueillir EgyptAir au sein de la famille des opérateurs CSeries est un autre moment important», a déclaré Fred Cromer, président, Bombardier Avions commerciaux.


Le profil de rentabilité du CS300 devrait permettre à EgyptAir d’ouvrir de nouvelles routes et s’intégrera ainsi dans la stratégie de croissance de la compagnie, a affirmé Safwat Musallam, président et chef de la direction d’EgyptAir.


Selon le prix affiché de l’avion de ligne CS300, le montant d’une commande ferme s’élève à environ 1,1 milliard $ US (1,38 G$). Si EgyptAir exerce également ses droits d’achat de 12 autres avions, la valeur du contrat s’élèverait à près de 2,2 milliards $ US (2,76$).


 


 


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

La recette miracle du père Noël pour stimuler la performance au travail

BLOGUE INVITÉ. Pourquoi le don de soi est-il plus payant financièrement que l’égoïsme?

La clause de survie est essentielle pour éviter un dénouement non désiré

BLOGUE. Même si cela paraît naturel, transférer le reliquat d’une succession à son conjoint peut causer des problèmes

À surveiller: Transat, Transcontinental et Costco

Que faire avec les titres de Transat, Transcontinental et Costco?