Des PDG canadiens ont déjà empoché votre salaire annuel

Publié le 02/01/2019 à 17:00

Des PDG canadiens ont déjà empoché votre salaire annuel

Publié le 02/01/2019 à 17:00

Par Denis Lalonde
Piles de billets de 100 dollars canadiens.

(Photo: 123rf.com)

À 11h33 en ce 2 janvier, les PDG les plus riches du Canada auront déjà empoché ce que le travailleur canadien moyen gagnera en 2019.


C’est ce qui ressort du 12e rapport annuel sur la rémunération des PDG du Centre canadien de politiques alternatives, dirigé par l’économiste principal de l’organisation, David Macdonald.


Le document examine la rémunération moyenne des 100 dirigeants les mieux payés de l’indice boursier canadien S&P/TSX. Il évalue le salaire moyen de ces dirigeants à 10 millions de dollars en 2017 (les données de 2018 ne sont pas encore complètes). 


Il s’agit d’une petite baisse par rapport au salaire moyen de 10,4 millions de dollars déclaré en 2016. 


«En moyenne, les PDG les plus riches ont gagné 197 fois plus que le travailleur moyen, proportion qui est en baisse par rapport au record de 209 fois atteint l’an dernier, mais qui se trouve au deuxième rang des 12 dernières années», lit-on dans le rapport.


En comparaison, le travailleur moyen a obtenu un salaire de 50 579$ en 2017, en hausse de 2,1% par rapport à celui de 49 738$ obtenu un an plus tôt, «une croissance étonnamment faible compte tenu de la pénurie de main-d’œuvre actuelle».


À la fin de 2017, le taux de chômage avait chuté à 5,8%, un creux historique qui s’est maintenu pendant la majeure partie de 2018. Toutefois, ce marché du travail apparemment plus concurrentiel n’a pas donné lieu à une augmentation marquée des salaires, note le rapport.


 


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Les démocrates proposent une révolution verte aux États-Unis

16/02/2019 | François Normand

ANALYSE - Des démocrates proposent un New Deal qui pourrait transformer les États-Unis comme celui de Roosevelt.

Bourse: le rebond de 18% suscite la méfiance

BLOGUE. Les experts se demandent si la pause de la Fed suffira à contrecarrer la récession possible des profits.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

15/02/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.