Citigroup: lourde charge liée à la réforme fiscale

Publié le 16/01/2018 à 08:35

Citigroup: lourde charge liée à la réforme fiscale

Publié le 16/01/2018 à 08:35

Par AFP

Photo: 123rf.com

La banque américaine Citigroup(C, 76,84$US) a annoncé mardi une forte perte de 18,3 milliards de dollars au 4e trimestre en raison de charges exceptionnelles liées à la réforme fiscale.


Hors cette charge, le bénéfice net ajusté est en hausse de 4% sur un an à 3,7 milliards de dollars et de 6% sur l'année à 15,8 milliards de dollars. De nombreuses entreprises américaines inscrivent sur le 4e trimestre ces charges qui résultent de l'adoption en décembre de la réforme fiscale et des modifications qu'elle impose à leur comptabilité.


Le PDG de la banque, Michael Corbat, a toutefois souligné cité dans le communiqué de résultats que les effets à long terme de cette réforme, qui abaisse notamment le taux d'imposition des entreprises de 35% à 21%, seront positifs et n'auront notamment pas d'effet sur la capitalisation de la banque.


Le bénéfice par action ajusté sur le trimestre est de 1,28$US, supérieur de 9 cents aux attentes des analystes. Si la charge exceptionnelle est prise en compte, il s'agit d'une perte par action de 7,15$US.


Suite à l'annonce de ces résultats, le titre progressait fortement dans les échanges de préséance à Wall Street, gagnant 2,49% à 78,75$US.


 


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

Il y a de l’argent pour financer les PME... à elles de le trouver

BLOGUE. Le moment n’a jamais été aussi favorable pour investir. Les investisseurs en capital sont agressifs ...

Une banque pour du très long terme : MTU

Édition du 27 Janvier 2018 | Tahar Mansour

CHRONIQUE. Vous vous rappelez peut-être qu'en 1989, le Nikkei (l'indice phare de la Bourse de Tokyo) oscillait autour ..

À la une

Le titre CGI atteint des niveaux records. Devrait-on s'inquiéter?

17/02/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. J’estime que l’occasion est bonne de faire le point sur cette société de chez nous.

Encore fragile, la Bourse peut s'offrir d'autres gains

BLOGUE. Les assises techniques restent vacillantes, mais l'économie et les profits sont deux vents de dos.

Préparez-vous à la Russie de l’après-Poutine

17/02/2018 | François Normand

ANALYSE. Il faut déjà penser à la période d’incertitude qui suivra la fin du «poutinisme».