CAE: le bénéfice recule légèrement au premier trimestre

Publié le 10/08/2017 à 09:26

CAE: le bénéfice recule légèrement au premier trimestre

Publié le 10/08/2017 à 09:26

Par La Presse Canadienne

La multinationale montréalaise CAE(Tor., CAE) a témoigné jeudi d'un léger déclin de son bénéfice au premier trimestre.


Son bénéfice net s'est chiffré à 65,4M$ ou 24 cents par action, comparativement à 69,3M$ ou 26 cents par action l'an dernier.


Les revenus sont passés de 651,6M$ il y a un an à 698,9M$ cette année.


Les produits des activités ordinaires du secteur Civil se chiffrent à 411,8M$ au premier trimestre, en hausse de 11%.


Les produits des activités ordinaires du secteur Défense ont progressé de 2% à 263,2M$.


Les produits des activités ordinaires pour le secteur Santé ont atteint 23,9M$, comparativement à 22,7M$ au même trimestre l'an dernier.


CAE versera un dividende de neuf cents par action le 29 septembre 2017 aux actionnaires qui seront inscrits au registre le 15 septembre 2017.


CAE est un chef de file mondial en formation dans les domaines de l'aviation civile, de la défense et sécurité, et de la santé.


image

Fraude alimentaire

Mardi 12 septembre


image

Forum TI

Mercredi 13 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 19 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 20 septembre


image

Résidences pour aînés

Jeudi 21 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 26 septembre


image

Contrats publics

Mercredi 11 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Parcs industriels

Mardi 21 novembre


image

Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre

Sur le même sujet

À la une

Le secteur aérien en marche vers une consolidation

15:16 | AFP

La situation est très volatile en raison de la fragilité de plusieurs transporteurs.

Acheter une maison, quel mauvais investissement!

BLOGUE. Les jeunes se fourvoient en croyant que l’achat d’une maison représente un bon investissement. Voici pourquoi.