Bombardier: les accusations de corruption tombent

Publié le 11/10/2017 à 08:21

Bombardier: les accusations de corruption tombent

Publié le 11/10/2017 à 08:21

Par La Presse Canadienne

Photo: Shutterstock

Un employé russe de la filiale de la multinationale québécoise Bombardier(Tor., BBD.B) en Suède a été acquitté mercredi des accusations de corruption qui pesaient contre lui.


Un tribunal de Stockholm a annoncé «être incapable de prouver» qu'Evgeni Pavlov, un employé de Bombardier Transportation Sweden AB, «a promis ou offert un avantage déloyal, ce qui constitue un prérequis pour l'existence d'un pot de vin».


M. Pavlov avait été accusé de corruption afin d'obtenir un contrat d'environ 340M$US pour l'installation d'un système de signalisation ferroviaire. Il était passible d'une peine de six ans de prison.


Bombardier était membre, en 2013, du consortium qui a décroché un contrat pour installer un système de signalisation le long d'un lien ferroviaire de 500 kilomètres reliant l'Europe et l'Asie au réseau ferroviaire de l'Azerbaïdjan.


M. Pavlov avait été arrêté en mars.

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Mis à jour à 07:14

Très légère hausse en vue au lendemain d'une journée ayant emmené le Dow Jones à un niveau record la veille.

Nouvelle commande de Bombardier en Allemagne

13/12/2017 | Martin Jolicoeur

Nouvelle commande de tramways de 156 M$US en Allemagne.

À la une

Bourse: une séquence haussière historique

Le S&P 500 vient d'atteindre un nouveau jalon spectaculaire.

À surveiller: Uni-Sélect, Rogers et Banque CIBC

Que faire avec les titres d'Uni-Sélect, Rogers et Banque CIBC?

L'offre de MTY pour Mikes déçoit, mais une surenchère semble peu probable

MTY n'est pas à l'abri d'une contre-offre, mais le cours d'Imvescor indique que peu y croient.