Cette pub de Boeing qui veut faire oublier Bombardier

Publié le 11/10/2017 à 11:17

Cette pub de Boeing qui veut faire oublier Bombardier

Publié le 11/10/2017 à 11:17

Par La Presse Canadienne

Photo: Boeing

Le géant américain de l'aéronautique Boeing a lancé une campagne de relations publiques dans le cadre de sa querelle avec Bombardier, afin de rappeler aux Canadiens l'ampleur de sa contribution à l'économie du pays.


L'entreprise de Chicago a expliqué que la campagne inaugurée mardi se déroulera à la télévision, à la radio et sur des plateformes numériques.


La directrice générale de Boeing Canada, Kim Westenskow, a expliqué que l'entreprise contribue environ 4G$ chaque année au développement et à la croissance économique du Canada. Cela représenterait près de 14% de tout l'impact aéronautique du pays.


Boeing a révélé faire affaire avec 560 fournisseurs canadiens qui génèrent 17500 emplois, en plus des 2000 employés qui composent sa propre main d'oeuvre.


Mme Westenskow a ajouté que Boeing est aujourd'hui le plus important constructeur aéronautique non canadien au Canada.


Le premier ministre canadien Justin Trudeau est à Washington mercredi pour une rencontre avec Donald Trump. Il devrait soulever le différend entre Boeing et Bombardier lors de ses entretiens avec le président américain.


 


Visionnez la vidéo:


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Mis à jour le 16/02/2018

Wall Street poursuit sur sa lancée, retour sur Bombardier, MTY se dévoile, cible réduite pour l'Industrielle Alliance.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Mis à jour le 15/02/2018

Gains en vue, Bombardier dépasse les attentes, grosse transaction immobilière et lumière au bout du tunnel pour ce titre

À la une

Encore fragile, la Bourse peut s'offrir d'autres gains

BLOGUE. Les assises techniques restent vacillantes, mais l'économie et les profits sont deux vents de dos.

Préparez-vous à la Russie de l’après-Poutine

17/02/2018 | François Normand

ANALYSE. Il faut déjà penser à la période d’incertitude qui suivra la fin du «poutinisme».

Vidéo: trois titres qui ont souffert de la récente correction boursière

17/02/2018 | Denis Lalonde

GESTIONNAIRES EN ACTION. La récente correction boursière a rendu les titres de quelques entreprises plus attrayants.