Bombardier: Boeing aurait cessé de discuter avec le gouvernement Trudeau

Publié le 12/09/2017 à 11:14

Bombardier: Boeing aurait cessé de discuter avec le gouvernement Trudeau

Publié le 12/09/2017 à 11:14

Par La Presse Canadienne

Boeing (BA) a rompu les discussions entamées avec des représentants du gouvernement canadien dans l'espoir de résoudre le différend commercial qui l'oppose à la multinationale québécoise Bombardier (BBD.B), selon l'ambassadeur du Canada aux États-Unis.


Ces commentaires de l'ambassadeur David MacNaughton révèlent pour la première fois que le gouvernement Trudeau a discuté directement avec le géant américain de cette querelle qui est devenue épineuse pour les Libéraux.


Ces propos font aussi surface au moment où certains médias affirment que la première ministre britannique Theresa May, qui visitera le Canada la semaine prochaine, a récemment défendu Bombardier face à Boeing lors d'une conversation avec le président américain Donald Trump.


M. MacNaughton a expliqué que les représentants canadiens essayaient de comprendre pourquoi Boeing s'en prenait à Bombardier, puisque les deux ne sont pas des rivaux directs.


Boeing reproche à Bombardier d'avoir vendu son appareil CSeries au transporteur aérien américain Delta Airlines à un prix injustement bas grâce aux subventions du gouvernement canadien.


M. MacNaughton assure que plusieurs solutions ont été présentées avant que Boeing ne mette fin aux discussions.


 

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Mis à jour à 07:45

Chute des Bourses chinoises, retour sur Metro, cible relevée pour Dollarama, du vent dans les résultats de Couche-Tard.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Mis à jour le 22/11/2017

Petite avancée en vue, Hong Kong à un sommet en 10 ans et ce que les analystes disent de CGI et Héroux-Devtek.

À la une

Banques: à quoi s'attendre pour finir l'année?

Le 4e trimestre s'annonce fort respectable, mais après un gain de 10% les banques doivent mériter leur évaluation.

Vendredi fou: question de survie pour les détaillants

Contrairement à ce que l’on a déjà observé aux États-Unis, aucune mort d'homme n'est encore envisagée.

«La Chine s'attaque au dollar sur les marchés pétroliers»

VIDÉO. La Chine pourrait ainsi s'imposer financièrement au niveau mondial...