Bayer chute encore face aux difficultés légales de Monsanto

Publié le 16/08/2018 à 08:16

Bayer chute encore face aux difficultés légales de Monsanto

Publié le 16/08/2018 à 08:16

Par AFP

(Photo: Getty)

Le titre du géant pharmaceutique allemand Bayer dévissait de près de 5% à Francfort jeudi, creusant encore ses pertes cette semaine après la publication d'informations sur un nouveau front juridique aux États-Unis pour sa filiale Monsanto.


En matinée, l'action perdait 4,74% à 76,96 euros, son plus bas niveau depuis mars 2013, dans un marché en hausse de 0,39%.


Monsanto, le géant américain des semences et herbicides que Bayer vient de racheter, pourrait faire face à des dommages supplémentaires importants aux États-Unis.


Selon le magazine allemand Wirtschaftswoche, des fermiers de l'Arkansas et du Dakota du Sud préparent une plainte contre l'entreprise qui produit le désherbant Dicamba, utilisé dans les cultures de plantes génétiquement modifiées et qui peuvent endommager des champs voisins de cultures conventionnelles. Bayer n'était pas joignable pour confirmer cette information.


Un tribunal de San Francisco a déjà condamné vendredi dernier en première instance Monsanto à payer près de 290 millions de dollars de dommages pour ne pas avoir informé de la dangerosité de son herbicide Roundup à l'origine du cancer de Dewayne Johnson, une victoire pour ce jardinier américain qui espère un effet boule de neige. 


Près de 5 000 procédures contre Monsanto sont en cours aux États-Unis, à des degrés divers d'avancement. 


D'autres ennuis visent Bayer-Monsanto au Brésil, où un tribunal fédéral a suspendu l'enregistrement auprès des autorités de tout nouveau produit à base de glyphosate. Cette décision doit prendre effet le 3 septembre, à moins que le gouvernement brésilien ne parvienne d'ici là à l'annuler. 


Les déboires de Bayer en Bourse ont fait que sa capitalisation boursière a fondu de plus de 15 milliards d'euros depuis lundi, pour atteindre 71,7 milliards d'euros, se faisant ainsi rattraper par son rival BASF, dont la valeur boursière atteignait 71,4 milliards d'euros jeudi. 


Ironie de l'histoire, Bayer a cédé à BASF pour 7,6 milliards d'euros d'activités dans l'agro-chimie avant de pouvoir racheter l'américain Monsanto. Les derniers feux verts pour cette opération sont attendus au mois d'août, après quoi Bayer pourra démarrer l'intégration de Monsanto et intervenir dans les procès en cours contre sa filiale, n'ayant joué à ce jour qu'un rôle d'observateur.


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Bayer réussit à mettre la main sur Monsanto

14/09/2016 | AFP

Bayer a réussi mercredi, au terme de plusieurs renchérissements, à acheter la spécialiste des semences OGM Monsanto.

Les brèves de la semaine

Édition du 21 Mai 2016 | Les Affaires

Après la 36e soirée de gala du concours Les Mercuriades, le 16 mai, c'était au tour du 39e gala du concours Arista, ...

À la une

Lightspeed vise le milliard des licornes

Il y a 52 minutes | Dominique Beauchamp

Le concepteur de logiciels aux points de vente pour les PME émet ses actions à un multiple d'environ 16 fois ses revenus

La société montréalaise Lightspeed entre en Bourse

Mis à jour le 07/02/2019 | Denis Lalonde

La société montréalaise Lightspeed POS prépare son entrée en Bourse et souhaite obtenir un montant de 200 millions $.

Le camionneur TFI sur les rangs pour un achat opportuniste aux États-Unis

TFII a fait une offre pour les actifs de livraison au dernier kilomètre de l'Américaine BeavEx en faillite.