Résultats : les entreprises américaines dépriment comme en 2009

Publié le 12/10/2012 à 08:55

Résultats : les entreprises américaines dépriment comme en 2009

Publié le 12/10/2012 à 08:55

Par lesaffaires.com

Doug Oberhelman, le pdg de Caterpillar. Photo:Bloomberg

Les sociétés américaines n’aiment pas ce qu’elles voient dans leur boule de cristal. Leur pessimisme a atteint un niveau inégalé depuis la crise économique, selon une compilation effectuée par l’agence Bloomberg.


Parmi les 500 sociétés inscrites au S&P 500, 69 ont dévoilé des prévisions récemment. Pour chaque direction qui a dit que les profits seraient supérieurs, 4,3 entreprises ont révisé à la baisse leurs anticipations.


Un ratio aussi pessimiste a été atteint en février 2009 et en octobre 2001. « L’économie est faible, probablement plus faible que les gens le réalisent, commente William Frels, gestionnaire de Mairs & Power du Minnesota. Je ne serai pas surpris que les résultats soient inférieurs aux attentes. La question est jusqu’à quel point. »


Parmi les grandes sociétés qui ont tenté de modérer les attentes, on compte : Caterpillar, Alcoa, Fedex et Intel, notamment.


Depuis son creux de mars 2009, le S&P 500 a gagné 112 %. L’indice vedette se dirige vers un gain de 14 % cette année, ce qui serait la plus forte progression depuis 2009.


 


 

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Bourse: légère hausse à Wall Street, BlackBerry monte

Mis à jour le 27/03/2015

Wall Street termine sur un maigre gain alors que Toronto recule avec les titres énergétiques.

10 choses à savoir vendredi

Mis à jour le 27/03/2015 | Gaële Fontaine et Yannick Clérouin

Un Tim à Paris, la Caisse aime SNC, un vote pour Bombardier, un don géant du PDG d'Apple et un drone Facebook.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

6 questions d'autocoaching à se poser au moins une fois par jour

BLOGUE. Nous avons entre 60 000 et 80 000 pensées par jour. Comment orienter nos pensées vers ce qui compte vraiment?

Le coût des petits champions

Édition de Mars 2015 | Judith Lussier

Il n'y a que de bonnes raisons d'encourager son enfant à pratiquer une activité sportive ou artistique. ...

Future Shop ferme, 1500 emplois disparaissent

Mis à jour à 16:00 | Denis Lalonde

Best Buy Canada annonce la fermeture de 66 magasins Future Shop et la suppression de 1500 emplois.