Résultats : les entreprises américaines dépriment comme en 2009

Publié le 12/10/2012 à 08:55

Résultats : les entreprises américaines dépriment comme en 2009

Publié le 12/10/2012 à 08:55

Par lesaffaires.com

Doug Oberhelman, le pdg de Caterpillar. Photo:Bloomberg

Les sociétés américaines n’aiment pas ce qu’elles voient dans leur boule de cristal. Leur pessimisme a atteint un niveau inégalé depuis la crise économique, selon une compilation effectuée par l’agence Bloomberg.


Parmi les 500 sociétés inscrites au S&P 500, 69 ont dévoilé des prévisions récemment. Pour chaque direction qui a dit que les profits seraient supérieurs, 4,3 entreprises ont révisé à la baisse leurs anticipations.


Un ratio aussi pessimiste a été atteint en février 2009 et en octobre 2001. « L’économie est faible, probablement plus faible que les gens le réalisent, commente William Frels, gestionnaire de Mairs & Power du Minnesota. Je ne serai pas surpris que les résultats soient inférieurs aux attentes. La question est jusqu’à quel point. »


Parmi les grandes sociétés qui ont tenté de modérer les attentes, on compte : Caterpillar, Alcoa, Fedex et Intel, notamment.


Depuis son creux de mars 2009, le S&P 500 a gagné 112 %. L’indice vedette se dirige vers un gain de 14 % cette année, ce qui serait la plus forte progression depuis 2009.


 


 

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Bourse: Transforce soulève Toronto, Amazon coule New York

25/07/2014 | LesAffaires.com et AFP

Les Bourses canadienne et américaine ont pris des directions opposées. Tandis que les résultats ...

La force de Facebook c'est que vous ne pouvez pas le quitter

25/07/2014 | Jean Gagnon

Essayez seulement de fermer votre compte Facebook, et vous comprendrez ce qui fait la force de ce réseau social. ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Sur LesAffaires cette semaine: Bombardier, Gildan et Uni-Sélect

27/07/2014 | Yannick Clérouin

Les résultats de Bombardier seront très suivis étant donné l'ampleur de la réorganisation récemment annoncée.

Comment travaillera-t-on dans les années 2050?

Il y a 12 minutes | Olivier Schmouker

BLOGUE. Fini le bureau. Adieu la retraite. Et ce n'est pas tout!

Demo Day du Founder Institute : trois start-ups à surveiller

26/07/2014 | Julien Brault

La filiale montréalaise du Founder Institute a tenu son premier Demo Day vendredi dernier. Les 12 fondateurs ...