La prudence d'Hexavest nuit Ă  ses portefeuilles

Publié le 24/01/2013 à 12:06

La prudence d'Hexavest nuit Ă  ses portefeuilles

Publié le 24/01/2013 à 12:06

Au quatrième trimestre, le contexte économique légèrement favorable à la prise de risque a nui au positionnement défensif des portefeuilles d'Hexavest.


« La majorité de nos stratégies affichent une sous-performance pour le quatrième trimestre », indique la firme de gestion de fonds montréalaise dans un communiqué à ses clients.


Ainsi, les marchés boursiers des pays développés ont offert une bonne performance au cours du dernier trimestre, toujours aidés en partie par les mesures de stimulation de la Banque centrale européenne, d'après le gestionnaire de portefeuille.


« Le marché japonais s'est particulièrement démarqué grâce à l'affaiblissement du yen contre le dollar américain : une devise plus concurrentielle est considérée comme cruciale pour l'économie japonaise qui est très orientée sur les exportations étant donné la faiblesse de la demande domestique », lit-on dans le bulletin d'Hexavest.


Les marchés émergents ont également bien fait, stimulés par des signes de stabilisation économique de pays clés tels que la Chine, selon la firme. « De façon plus modeste, l'indice boursier canadien S&P TSX a également profité de ce contexte pour terminer en territoire positif », apprend-on.


Ce contexte n'a pas été très favorable aux portefeuilles d'Hexavest, qui ont un biais en faveur des secteurs défensifs et des titres aurifères. Ainsi, le portefeuille d'actions mondiales tous pays affiche un rendement de 11 % en 2012, une performance inférieure au rendement de 13,56 % enregistré par l'indice de référence MSCI ACWI. Sur deux ans, ce portefeuille surpasse toutefois son indice de référence.


« Si la sous-pondération dans l'euro en faveur du dollar américain a retranché des points dans les stratégies d'actions mondiales et internationales, nos préférences géographiques ont permis de compenser cet impact grâce à la sous-pondération des États-Unis et la surpondération du Japon dans les mandats mondiaux, et grâce à la sous-pondération de l'Europe dans les mandats internationaux », lit-on dans la missive.


SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Fonds communs: de nouvelles rĂšgles encadreront les rendements et les frais

Édition du 18 Octobre 2014 | StĂ©phane Rolland

Connaissez-vous vraiment le rendement annualisé de votre portefeuille de fonds communs? La question semble simple, ...

Mackenzie joue la carte des frais pour raviver ses ventes

Édition du 18 Octobre 2014 | Dominique Beauchamp

Dans un nouvel effort pour raviver ses ventes, Placements Mackenzie réduit les frais de 13 de ses fonds communs pour ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut Ă©viter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le gĂ©ant Procter & Gamble a annoncĂ© qu’il comptait se sĂ©parer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face Ă  leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-SĂ©lect.