Fonds de revenu mensuel TD: un profil moins risqué

Publié le 01/12/2011 à 10:56

Fonds de revenu mensuel TD: un profil moins risqué

Publié le 01/12/2011 à 10:56

Après avoir affiché des pertes importantes durant la crise du crédit, ce fonds a subi quelques modifications, et le résultat net devrait être un produit moins risqué. Les gestionnaires Doug Warwick et Michael Lough continuent à gérer la composante en actions selon le style auquel ils nous ont habitués depuis 1998, avec notamment une surpondération des services financiers. Cependant, pour la portion obligataire, Greg Kocik a été remplacé à la fin 2009 par Geoff Wilson, qui a considérablement réduit le contenu en titres de moindre qualité.


Les gestionnaires Doug Warwick et Michael Lough ont tendance à conserver leurs actions très longtemps dans le portefeuille, aussi ce fonds a-t-il tendance à être très constant d'une année à l'autre. Pour certains titres, cela a eu de bons résultats : le titre de Teck Resources, par exemple, qu'ils ont conservé alors que le cours de l'action s'effondrait au début de 2009, a ensuite rebondi et sa valeur s’est décuplée en un an et demi. Naturellement, cette approche les a aussi menés à conserver trop longtemps des titres comme Yellow Media, qui a perdu presque toute sa valeur. Les gestionnaires font aussi confiance en Canadian Oil Sands, qui représentait 9 % du portefeuille en 2008, et dont la valeur est tombée de moitié depuis.


Comme sa cote 5 étoiles l'indique, ce fonds a obtenu des rendements relatifs très solides à long terme. Son gain annualisé de 8,5 % sur 10 ans le place en quatrième place parmi les 36 fonds de la catégorie Équilibrés canadiens d'actions, avec une volatilité moyenne inférieure. Son rendement ajusté selon le risque est le premier du groupe. Ses frais se situent bien au-dessous de la moyenne de sa catégorie, et ses coûts de transactions extrêmement bas lui ont aussi profité.


Le fonds en un coup d’œil


Catégorie Équilibré / canadien d'actions


Cote Morningstar / (31 oct. 2011)


Actifs / 5,5 G$


RFG / 1,48 %


Rend. 1 an / 3,6 %


Rend. 3 ans / 9,9 %


Attention, ça bouge !



Jarislowsky Fraser ne gèrera plus de fonds pour TD


À la mi-décembre, les fonctions de la société montréalaise Jarislowsky Fraser à titre de gestionnaire du Fonds de revenu équilibré TD prendront fin. Gestion d'actifs TD a annoncé le 16 novembre que la gestion de ce fonds de 465 millions de dollars sera ramenée à l'interne.


Sous la gestion de Jarislowsky Fraser depuis novembre 1999, le Fonds de revenu équilibré TD a obtenu un rendement inférieur à la moyenne. Sur les dix dernières années, son gain annualisé de 3,6 % se trouve dans le troisième quartile de la catégorie Équilibrés canadiens neutres, et son rendement de 5,4 % sur trois ans se classe dans le dernier quartile.


En raison de ce changement de gestionnaire, Jarislowsky Fraser ne jouera plus aucun rôle auprès des fonds TD. En septembre 2010, la société avait cédé sa place à un gestionnaire interne de TD aux commandes du Fonds de valeurs sûres canadiennes TD, qui comptait alors 1,2 milliards de dollars d'actif. Jarislowsky Fraser venait tout juste à l'époque de perdre un autre mandat, celui du Fonds équilibré canadien Renaissance, un produit qui a changé de nom plusieurs fois au fil des ans et dont elle était responsable depuis 1984.


Active surtout dans la gestion de placements institutionnels, Jarislowsky Fraser maintient depuis longtemps une présence dans l'arène des fonds pour particuliers. En octobre 2010, elle a lancé trois fonds sous son propre nom, qui sont distribués par la Banque Nationale. Un an plus tard, ces fonds avaient accumulés des actifs de près de 75 millions de dollars, selon les données de Morningstar.


Le Meilleur et le pire



Meilleurs rendements sur un mois au 31 octobre 2011


AlphaNorth Growth 25,7 %


Fonds énergie Sprott 20,0 %


Middlefield Groppe Tactical Energy 18,7 %


Fonds de croissance américaine O'Shaughnessy RBC 18,4 %


Fonds énergie CIBC 17,7 %


Pires rendements sur un mois au 31 octobre 2011


Fonds d'obligations mondiales Altamira – 5,2 %


Fonds indiciel japonais TD – 5,7 %


Front de croissance japonais TD – 6,0 %


Fonds japonais BMO – 6,3 %


Catégorie liée aux tendances inflationnistes et déflationnistes Qwest – 10,2 %


Critères :


1) Exclure tous les fonds à effet de levier ;


2) Exclure tous les fonds dont l’actif est de moins de 5 millions de dollars ;


3) Exclure les fonds spéculatifs (hedge funds) ;


4) Exclure les fonds non disponibles au Québec ;


5) Exclure les fonds dont l’investissement minimum est de plus de 10 000 dollars ;


6) Exclure les fonds distincts et les FNB (ce dernier avis est plutôt discutable car certains fonds distincts ou FNB traditionnels peuvent présenter un certain intérêt).


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

10 choses à savoir lundi

28/05/2018 | Alain McKenna

Montréal n'a pas la meilleure qualité de vie, ces banques canadiennes financent la pollution, une pièce très populaire!

À surveiller: Banque TD, Banque Royale et Héroux-Devtek

25/05/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Banque TD, Banque Royale et Héroux-Devtek?

À la une

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Il y a 10 minutes | LesAffaires.com et AFP

«Enlevez les guerres commerciales de la table et cela réduira considérablement le risque de récession», dit un analyste.

10 choses à savoir vendredi

Hydro-Québec promet la fin des pannes. Louer des vêtements chez WeWork. Ces oeillères sont pour le travailleur moderne!