Fonds d'actions mondiales Manuvie: beau, bon et... cher

Publié le 01/11/2011 à 10:51, mis à jour le 31/01/2012 à 10:51

Fonds d'actions mondiales Manuvie: beau, bon et... cher

Publié le 01/11/2011 à 10:51, mis à jour le 31/01/2012 à 10:51

Si ce fonds d'actions mondiales toutes capitalisations n'existe que depuis la fin de 2009, il présente des aspects qui le rendent intéressant, notamment le fait qu'il est géré par la firme Mawer Investment Management de Calgary. Plusieurs des autres fonds Mawer, dont le Fonds d'actions canadiennes Mawer et le Fonds Nouveau Canada Mawer, ont fourni d'excellents résultats à long terme et bénéficient de la plus haute estime des analystes de Morningstar.


Ses gestionnaires sont Paul Moroz et Jim Hall. Ce dernier a été nommé gestionnaire de l'année par Morningstar en 2010. Jim Hall possède une vaste expérience de la gestion de portefeuille, mais pas des actions étrangères. Toutefois, Mawer a un long historique dans le domaine des actions mondiales à grande capitalisation et des actions canadiennes à petite capitalisation, elle a réussi à développer de très bonnes relations avec les dirigeants des entreprises concernées, à élaborer un processus de placement et à acquérir une bonne compréhension des nuances dans ces marchés. Il lui faudra sans doute du temps pour développer un tel savoir-faire dans l'univers des petites capitalisations mondiales.


Par ailleurs, les frais annuels du fonds sont très élevés, à 2,78 %. Une part importante de ces frais sert à rémunérer les conseillers financiers qui le vendent à leurs clients. Les investisseurs qui prennent leurs propres décisions de placement seraient mieux servis avec le Fonds d'actions mondiales Mawer, qui est géré de façon identique et dont les frais ne sont que de 1,72 %, puisqu’il n’y a pas de commission de suivi. Cependant, la version vendue directement par Mawer exige un placement minimum de 5 000 dollars, alors que l’investissement de départ pour la version de Manuvie est de 500 dollars.


Catégorie / Actions mondiales


Cote Morningstar /  Non coté (30 sept 2011)


Actif / 20,0 M$


RFG / 2,78 %


Rend. sur 1 an / - 1,8 %


Rend. sur 3 ans / s. o.


Attention, ça bouge !


Nouvelle équipe pour le Fonds Fidelity Étoile du Nord


À la suite du départ, le 5 octobre, de Cecilia Mo en tant que cogestionnaire du Fonds Fidelity Étoile du Nord, la gestion du fonds de 2,23 milliards de dollars a été confiée à Daniel Dupont et à Jamie Harmon, qui bénéficieront du soutien de Patrice Quirion en tant que gestionnaire adjoint.


Cecilia Mo gérait ce fonds de petites sociétés mondiales depuis janvier 2007 en compagnie de Joel Tillinghast, qui a pris un congé sabbatique. Au cours de cette période (jusqu'au 31 août 2011), le fonds a subi une perte cumulative de 16,6 %, ce qui se compare favorablement à la perte médiane de 23,1 % subie par les fonds d'actions mondiales à petite et à moyenne capitalisations.


Cecilia Mo est le troisième gestionnaire à quitter Fidelity cette année. En avril, le spécialiste de la répartition de l'actif Robert Swanson a quitté la société, à la suite du départ du gestionnaire d'actions canadiennes Brandon Snow en mars. Tout deux se sont joint à Placements CI.


Le meilleur et le pire



Meilleurs rendements au 30 sept. 2011


Fonds d'obligations mondiales Scotia 6,4 %


Catégorie de société japonaise CI 5,9 %


Fonds d'obligations mondiales Altamira 5,4 %


Fonds obligataire axé sur les sociétés Brandes 5,2 %


Fonds indice obligataire mondial CIBC 5,2 %


Pires rendements au 30 sept. 2011


Catégorie mondial ressources Mackenzie Universal - 20,3 %


Fonds énergie Sprott - 20,5 %


Front Street Small Cap - 21,0 %


Catégorie ressources PGD - 21,9 %


Fonds de ressources Creststreet - 23,4 %


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Jeudi 06 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Des obstacles Ă  court terme pour les actions?

BLOGUE. Octobre a déjà mauvaise réputation. La Fed et la saison des résultats pourraient offrir des surprises.

Il n'est pas trop tard pour miser sur l'Ă©clatement de DowDupont

Le colosse chimique DowDupont sur le point de se diviser en trois pour créer de la valeur.

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations Ă  court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: