Facebook: les fonds communs quittent le navire

Publié le 05/11/2012 à 12:15

Facebook: les fonds communs quittent le navire

Publié le 05/11/2012 à 12:15

Photo: Bloomberg

Après avoir démontré un enthousiasme marqué pour le titre de Facebook lors de son lancement, les premiers acheteurs des actions du réseau social ont rapidement revendu leurs parts.


Les fonds communs de placement gérés par trois des banques qui ont contribué à l'introduction en Bourse de Facebook n'ont pas tardé à affluer pendant le premier appel public à l'épargne en mai. C'est ce que montre The Wall Street Journal.


Le 17 mai, jour de l'introduction en Bourse du réseau social, les fonds communs de placement gérés par Morgan Stanley, JP Morgan Chase & Co. et Wells Fargo & Co. - trois des 33 banques qui étaient preneurs fermes dans le contrat - ont acheté 8,4 millions de parts de l'entreprise, d'une valeur 319 M$ US.


À la fin du mois, les fonds avaient revendu 3,5 millions d'actions, selon une analyse de données du Wall Street Journal provenant de la firme Morningstar et déposée auprès de la Securities and Exchange Commission.


Pendant cette période, l'action a chuté d'un sommet de 45 $ US le premier jour à 29,60 $ US le 31 mai. Elle a clôturé vendredi dernier à 21,18 $ US.


Les régulateurs ont des règles strictes pour tenir à l'écart les banques, qui sont preneurs fermes, des équipes de gestion d'actifs, et il n'y a aucune indication q'il y ait eu collusion.


Manque de confiance


SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Bourse: tiraillés, les marchés font un petit pas en avant

16:53 | LesAffaires.com et AFP

Les marchés ont peu bougé aujourd’hui, tiraillés par des forces contraires. ...

Bourse: après la fête de la veille, le marché prend une pause

23/04/2014 | LesAffaires.com et AFP

Les Bourses nord-américaines sont retombées dans le rouge mercredi, émoussées par des ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Philippe Couillard annonce des resserrements budgétaires

Moins de 24 heures après son entrée en fonctions, Philippe Couillard met l'État québécois au régime minceur.

Poloz: des coûts d'emprunt bas, même après la reprise

Les Canadiens peuvent s'attendre à profiter de coûts d'emprunt relativement peu élevés ...

Revenu Québec impose une lourde sanction à un restaurateur

Le fisc impose une des plus imporantes amendes de son histoire pour un cas de fraude fiscale.