Changements aux fonds d'IA Clarington et de Scotia

Publié le 26/10/2012 à 15:32

Changements aux fonds d'IA Clarington et de Scotia

Publié le 26/10/2012 à 15:32

Alors qu'IA Clarington annonce un changement de nom et de sous conseiller, Scotia prévoit fermer un fonds le 31 décembre prochain.


IA Clarington va changer le nom du Fonds IA Clarington américain par Fonds IA Clarington américain dividendes croissance. La société a aussi l'intention de remplacer le sous-conseiller en valeurs actuel par le conseiller en valeurs du portefeuille actuel, Industrielle Alliance, Gestion de placements, qui assurera directement la gestion du Fonds, à partir du 26 novembre 2012.


Conséquemment, les stratégies de placement du Fonds IA Clarington américain seront modifiées afin de permettre au gestionnaire d'investir principalement dans des titres de participation américains au moyen d'un mandat axé sur la croissance des dividendes.


En outre, à partir de 2013, le Fonds IA Clarington américain utilisera une stratégie d'options d'achat couvertes, visant de manière générale un tiers des placements du portefeuille, pour fournir un taux de rendement additionnel.


De son côté, la Scotia dissoudra le Fonds privé Scotia de potentiel cyclique aux alentours du 31 décembre 2012. Les placements de parts du Fonds cessent immédiatement. Les porteurs de parts du Fonds ont jusqu'à la date de dissolution pour faire racheter ou substituer leurs parts.

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Bourse: Toronto gagne 166 points, plusieurs québécoises au sommet

Mis à jour le 01/12/2015 | LesAffaires.com et AFP

Le TSX et le Dow Jones ont progressé de plus de 160 points mardi.

La Banque Scotia a mieux fait au quatrième trimestre

Mis à jour le 01/12/2015 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Le bénéfice par action ajusté de la Scotia s'est chiffré à 1,45$, une performance supérieure aux prévisions.

À la une

L'ambition de la Chine mènera-t-elle à une guerre avec les États-Unis?

ANALYSE. Historiquement, la montée d'une puissance a la plupart du temps mené à une guerre avec la puissance dominante.

Postes Canada: négociations tout le week-end en présence d'un médiateur spécial

Postes Canada affirme qu'elle n'a pas l'intention d'Ă©mettre un avis de lock-out.

Banque Royale: si le passé était garant du futur

26/08/2016 | Jean Gagnon

Il y a 20 ans, on pouvait acheter l'action de la Royale Ă  8$