Valeant débourse 96 M$US pour régler l'affaire Allergan

Publié le 29/12/2017 à 17:05

Valeant débourse 96 M$US pour régler l'affaire Allergan

Publié le 29/12/2017 à 17:05

Le groupe pharmaceutique canadien Valeant et le fonds d'investissement Pershing Square ont annoncé vendredi qu'ils payaient conjointement 290 millions de dollars pour régler un litige dans le cadre de leur tentative avortée de prendre le contrôle d'Allergan en 2014.


Valeant va payer 96,25 millions de dollars, soit 33% de la somme. Une répartition plus favorable à Valeant que celle de 60/40 qui avait été initialement envisagée.


«Nous continuons de penser que ce cas n'a aucun mérite», a affirmé Bill Ackman dans un communiqué, dont le fonds Pershing Square devra donc honorer les 193,75 M$ restant.


«Nous avons toutefois décidé qu'il était dans le meilleur intérêt de nos investisseurs de le régler maintenant plutôt que de continuer à dépenser du temps et de l'argent en poursuites judiciaires».


Valeant et Pershing Square avaient tenté conjointement et sans succès de prendre le contrôle d'Allergan, le fabricant du médicament antirides Botox, en 2014. M. Ackman détenait environ 10% d'Allergan et soutenait les ambitions de Valeant.


Mais Allergan avait finalement opté pour un mariage avec l'américano-suisse Actavis et M. Ackman s'était lui-même retrouvé par ailleurs actionnaire de Valeant. 


Des actionnaires d'Allergan accusaient toutefois Valeant et Pershing Square d'avoir manipulé le cours de l'action du groupe dans le cadre de leurs tentatives d'en prendre le contrôle et c'est cette plainte qui fait l'objet du règlement annoncé vendredi.


Les relations entre Bill Ackman et Valeant s'étaient toutefois vite dégradées. En mars dernier, l'investisseur avait liquidé sa participation dans le groupe canadien, non sans subir une sévère moins-value en raison de l'effondrement du cours boursier du groupe pharmaceutique dans l'intermède. Bill Ackman avait reconnu que cet investissement dans Valeant s'était révélé être «une très grosse erreur».


 


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

eCommerce

Mardi 30 janvier


image

Financement PME

Mercredi 31 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mardi 06 février


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

Google sous enquête de la justice américaine

15/11/2017 | AFP

A l'ère Trump, il y a un mouvement politique croissant venant des deux partis pour demander des comptes au géant...

Plainte de Boeing: au Sénat et au Congrès, on défend Bombardier

28/08/2017 | Julien Arsenault, PC

Des sénateurs et membres du Congrès ont écrit aux autorités américaines pour ne pas négliger l'impact économique.

À la une

#cryptoveille fraude, casino, succès...

BLOGUE. Des exclusivités sur les prochaines nouveautés du monde merveilleux des cryptomonnaies?

Cette élection pourrait affaiblir Donald Trump

ANALYSE - «Trump a la cote d'approbation la plus basse de tout président moderne à ce stade de son mandat.»

Un melt-up? Cette analyse penche pour un bon vieux bull market

BLOGUE. L'accélération fait craindre une fièvre mais les entrailles du marché pointent vers un marché haussier classique