Uni-Sélect : la mise au point de Richard Roy


Édition du 07 Décembre 2013

Avec 72 % de ses revenus aux États-Unis, le distributeur de pièces de remplacement automobile Uni-Sélect se frotte à Advance Auto Parts, AutoZone, Genuine Parts et O'Reilly Automotive. Pas étonnant que l'entreprise de Boucherville se doive de rester performante pour ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


À la une

Google : «Des taxes arbitraires ne sont pas la meilleure solution»

Il y a 39 minutes | Alain McKenna

BLOGUE. Google est prêt à collecter la taxe de vente au pays, mais…

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Il y a 7 minutes | LesAffaires.com et AFP

«Tant que les relations commerciales ne s'envenimeront pas plus...»

Une entreprise torontoise de cannabis est à la recherche de goûteurs

Il y a 19 minutes | La Presse Canadienne

Jusqu'à 1000 $ par mois à ces «connaisseurs» d'herbe pour évaluer la qualité du produit.