Un vendeur à découvert s'en prend à Dollarama, l'action perd 7%

Publié le 31/10/2018 à 11:01

Un vendeur à découvert s'en prend à Dollarama, l'action perd 7%

Publié le 31/10/2018 à 11:01

Par Dominique Beauchamp

Le fonds newyorkais Spruce Point Capital Management s’en prend à Dollarama, un détaillant au rabais qu’il juge «brisé» et dont l’action pourrait perdre encore 40% à 24,60$.


Le titre de Dollarama (DOL, 35,78$) est tombé jusqu’à 9% en matinée avant de se ressaisir un peu.


«Spruce Point croit que Dollarama est une histoire de croissance brisée qui ratera ses objectifs ampoulés de croissance à long terme, ce qui menacera ses marges supérieures et son évaluation élevée», écrit le gestionnaire qui se spécialise dans l’analyse en profondeur des vulnérabilité de sociétés.


Ses marges brutes et d’exploitation sont beaucoup plus élevées que ses semblables, sans justification.


«C’est trop beau pour être vrai», martèle la firme qui s’attend à ce que les attentes de croissance et de rentabilité retombent à des niveaux plus «normaux» puisque la concurrence accrue, la hausse des salaires, du taux de change et des coûts de logistique, entre autres, feront pression sur son modèle d’affaires.


Son PDG Ben Adler aurait présenté la thèse derrière sa recommandation de vente lors de la conférence Robin Hood Investprs à New York, le 30 octobre, rapporte Reuters.


M. Adler aurait aussi critiqué les pratiques comptables de Dollarama l’accusant d’avoir gonflé ses bénéfices à l’aide de transactions de couverture entre le dollar américain et le dollar canadien, dans le passé.


«Ces gains sont disparus depuis, mais sa marge brute est restée étonnamment stable», aurait ajouté le financier.


Spruce Point s’en était pris aux pratiques comptables de Maxar Technologies (MAXR, 22,10$) le 7 août alléguant qu’elle avait masqué l’échec de l’acquisition de Space Systems Loral en 2012 et de DigitalGlobe en 2017 en incluant la plus-value de ces achats dans les dépenses en capital. 


L’activiste disait craindre une coupe du dividende, car la société frôlait les clauses de son financement bancaire. Maxar chute de 38% mercredi matin à un nouveau plancher annuel au dévoilement de résultats décevants.


Le fonds que gère Spruce Point compte un actif en gestion de 169 millions de dollars américains.


Le contexte boursier actuel est particulièrement propice à la vente à découvert et attire aussi plus d’attention de la part des pros, aurait aussi confié M. Adler, à Reuters.


 


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

Quels sont les titres boursiers qui ont le plus marqué la semaine? Du nombre: du pétrole, du yoga et du... cannabis.

Une perspective à long terme remet les pendules à l'heure

BLOGUE INVITÉ. Malgré nos impressions, la volatilité en 2018 était un peu sous la moyenne des 20 dernières années.

Les tarifs: bref historique et perspective actuelle

BLOGUE INVITÉ. La guerre des tarifs entre la Chine et les États-Unis fait bien peur, mais ce n'est rien de nouveau!