Sur LesAffaires.com cette semaine: TransForce, Mega Brands et les banques livreront-elles la marchandise?

Publié le 24/02/2013 à 09:41, mis à jour le 24/02/2013 à 22:17

Sur LesAffaires.com cette semaine: TransForce, Mega Brands et les banques livreront-elles la marchandise?

Publié le 24/02/2013 à 09:41, mis à jour le 24/02/2013 à 22:17

Par Yannick Clérouin

Photo: Bloomberg

Les banques canadiennes ont l’habitude de présenter des résultats convenables ou supérieurs aux prévisions même si le contexte d’affaires est défavorable. Ce pourrait être encore une fois le cas cette semaine lorsque les principales institutions bancaires du pays livreront leurs résultats du premier trimestre de 2013.


Les statistiques dévoilées ces dernières semaines reflètent une réalité peu optimiste pour l’économie du pays. Le marché immobilier a amorcé sa descente, les consommateurs, surendettés, limitent le recours au crédit et les entreprises actives dans le secteur pétrolier, des locomotives de l’économie canadienne ces dernières années, vivent des défis majeurs et mettent la pédale douce sur leurs projets d’investissement.


Cela dit, les banques devraient encore tirer leur épingle du jeu grâce à la vigueur de leurs activités de négociation sur les marchés financiers et la croissance des actifs de la division de gestion de patrimoine. Selon les prévisions moyennes des analystes, le bénéfice par action des banques (core cash, dans le jargon), devrait afficher une légère croissance, sauf celui de la Nationale.


Voici un aperçu des prévisions de la moyenne des analystes(1)



Banque: 1T 2013 VS 1T 2012 (croissance)


BMO: 1,46 $ VS 1,43 $ (+2,7%)


BNS: 1,25 $ VS 1,17 $ (+6,8 %)


CM: 2,07 $ VS 1,97 $ (+5,1 %)


NA: 2,00 $ VS 2,00 $ (+0%)


RY: 1,31 $ VS 1,25 $ (+4,8 %)


TD: 1,93 $ VS 1,86 $ (+5,3 %)


(1)Source: Financière Banque Nationale


Hausses de dividende en vue


Les analystes sont divisés quant à savoir qui parmi les banques hausseront leur dividende trimestriel.


Michael Goldberg, de Desjardins, prévoit que seules la Royale et la TD bonifieront leur dividende.


John Reucassel, de BMO Marché des capitaux, croit que trois banques sont susceptibles de relever leur dividende trimestriel: la Royale, la Scotia et la TD. La hausse se situera selon lui entre 3% à 5%.


Peter Routledge, de la Financière Banque Nationale, anticipe pour sa part que quatre d’entre elles annonceront une bonification du dividende: la Banque de Montréal, la Royale, la TD et la CIBC. Il admet toutefois que sa prédiction pour la CIBC et la Banque de Montréal est moins certaine.


Les analystes demeurent dans l’ensemble optimistes à long terme pour les banques canadiennes. Il faudra néanmoins porter une attention particulière aux perspectives. Les dirigeants vont certainement mettre de l’avant leurs récentes acquisitions et le contrôle serré des coûts pour contrebalancer la faiblesse du marché hypothécaire et du crédit à la consommation. Dans un rapport publié la semaine dernière, Standard & Poor's a prédit «une année plus difficile» pour les banques canadiennes.


TransForce et Mega Brands


SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

L'Union européenne pourrait couper les vivres aux banques russes

24/07/2014

Les ambassadeurs des 28 pays Ă©valuent les sanctions qu'ils pourraient imposer contre l'Ă©conomie russe.

10 choses Ă  savoir mardi

15/07/2014 | Gaële Fontaine et Yannick Clérouin

La Royale à un sommet malgré la surchauffe de l'immobilier, Montréal cesse des programmes de subvention de maisons...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

OĂą s'en va Bombardier?

BLOGUE. Où s'en va Bombardier? La question est dans l'air. Ce que l'on retient de la conférence de la direction.

Bourse: une chute qui fait mal Ă  Toronto et New York

31/07/2014 | LesAffaires.com et AFP

Le S&P/TSX perd 194 points et le Dow Jones, plus 317 points. Est-ce le début d’une correction.

Comment j'ai épargné près de 1 000$ en planifiant un voyage d'affaires avec Flightfox

31/07/2014 | Julien Brault

BLOGUE. Grâce à une start-up montréalaise, on peut optimiser un itinéraire de voyage de manière à économiser beaucoup.