Saputo inquiète les autorités australiennes

Publié le 01/03/2018 à 16:05

Saputo inquiète les autorités australiennes

Publié le 01/03/2018 à 16:05

Les autorités réglementaires australiennes soulèvent des inquiétudes à l'égard de l'offre de Saputo visant à acquérir Murray Goulburn, le plus important producteur laitier de ce pays d'Océanie, estimant qu'elle pourrait faire dégringoler les prix offerts aux fermiers.


L'agence responsable de la concurrence et de la défense des consommateurs a expliqué jeudi que ses craintes concernaient l'usine de Koroit, située dans l'État de Victoria, qui permettrait au géant québécois de contrôler plus des deux tiers de la capacité de transformation dans cette région.


«Nous sommes inquiets que cette transaction puisse paver la voie à une baisse des prix qui pourraient être payés aux fermiers dans cette région», a expliqué le président de la commission, Rod Sims, par voie de communiqué.


Le seul autre concurrent majeur dans cette région est Fonterra, ce qui offre peu d'options aux producteurs laitiers australiens concernés.


À long terme, dans le cadre du scénario en place, le régulateur australien anticipe une baisse des prix offerts aux producteurs australiens. La commission croit qu'un autre acheteur se manifesterait si Saputo ne met pas la main sur l'usine de Koroit.


 


Néanmoins, la commission reconnaît que les producteurs laitiers australiens désirent que la transaction de 1,3 milliard $ CAN se concrétise après des années d'incertitude entourant l'avenir de Murray Goulburn. 


Saputo et la coopérative laitière australienne ont deux semaines pour fournir des précisions dans le but d'atténuer les craintes du régulateur australien. Une décision finale devrait être rendue à la fin mars.


Dans une déclaration envoyée par courriel, la multinationale québécoise a rappelé que les autorités australiennes n'avaient pas encore pris de "décision finale".


«Saputo examinera attentivement l'énoncé des enjeux et continuera de travailler en étroite collaboration avec Murray Goulburn et (l'agence australienne) en vue d'obtenir l'approbation dès que possible», a fait valoir l'entreprise.


Éprouvant des difficultés financières, Murray Goulburn, qui compte environ 2300 employés en plus d'exploiter 11 usines de fabrication en Australie ainsi qu'en Chine, misait sur l'offre de Saputo pour redresser son bilan.


«Si Saputo met la main sur le site de Koroit, nous estimons que les producteurs laitiers verront une diminution des prix, estime M. Sims. Il est important de préserver une saine concurrence dans ce marché afin de que le marché détermine les prix convenablement.» 


Au cours de l'exercice 2016-2017, la coopérative australienne avait généré des ventes annuelles d'environ 2,5 milliards $ CAN, mais avait affiché une perte nette de quelque 370 millions $ CAN.


À cause de sa situation, Murray Goulburn avait réduit les prix offerts aux fermiers pour leur lait, ce qui avait incité plusieurs d'entre eux à se tourner vers d'autres clients.


D'après Irene Nattel, de RBC Marchés des capitaux, les engagements pris par le géant québécois pour les cinq prochaines années auprès des fournisseurs de Murray Goulburn sont insuffisants pour convaincre les autorités réglementaires du pays.


«Nous nous attendons à une réponse vigoureuse de la part de Saputo», a souligné l'analyste, dans un rapport, ajoutant que l'entreprise pourrait notamment prolonger la durée de ses promesses auprès des producteurs locaux.


Selon Mme Nattel, l'arrivée d'un autre acheteur pour l'usine de Koroit ne se signifierait pas que les prix offerts aux producteurs seraient plus élevés à long terme.


Déjà présent aux États-Unis et en Argentine, Saputo avait mis le pied dans le marché australien en 2014 grâce à l'acquisition de Warrnambool Cheese & Butter (WCB). 


À la Bourse de Toronto, l'action de Saputo reculait de 33 cents, ou 0,8 pour cent, en fin d'avant-midi, pour se négocier à 40,68 $.


 


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Uber Canada: une entreprise en croissance

16:11 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. Rob Khazzam est un bon exemple que l'emploi de rêve peut nous être offert quand on s'y attend le moins.

Décarbonisation de l'économie: des occasions réelles de 704 G$

Le marché pour décarboniser l'économie mondiale s'élève à 34 000 G$CA, mais cela ne tient pas compte de la concurrence.

Immobilier: Ivanhoé Cambridge et Claridge reconduisent leur partenariat

Nouvelle enveloppe de 100M$ pour des participations dans des projets immobiliers de Montréal et Québec.