Pourquoi j'aime Power Corporation


Édition du 16 Septembre 2017

En 1970, alors que j'avais presque 20 ans, le Canada a reconnu officiellement la Chine. Je fréquentais la Faculté de droit et de sciences économiques de Tunis.
En 1973, alors que Pierre Elliott Trudeau, le premier ministre visionnaire du Canada, visitait la Chine, j'étais ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Recentrage, expansion et croissance au rendez-vous

Édition du 23 Septembre 2017 | Anne Gaignaire

SNC-Lavalin poursuit le recentrage de ses activités

Les championnes québécoises de la croissance

19/09/2017 | Matthieu Charest

Au classement des 500 entreprises avec la plus forte croissance selon Canadian Business, 82 québécoises à surveiller.

À la une

Le Québec, terreau fertile pour un leader populiste?

Il y a 54 minutes | Olivier Schmouker

Aujourd'hui, 2 Québécois sur 3 se disent prêts à voter pour un leader populiste, selon un sondage Crop-Cogeco.

«Les États-Unis ont déclaré la guerre», selon la Corée du Nord

11:59 | LesAffaires.com et AFP

Le chef de la diplomatie nord-coréenne a menacé d'abattre les bombardiers américains s'approchant de ses côtes.

Mais que veut donc la Corée du Nord?

08/07/2017 | François Normand

ANALYSE. Le dictateur Kim Jong-un est moins irrationnel et imprévisible qu'on ne le laisse entendre. Voici pourquoi.