Pourquoi Dollarama replonge de 12%?

Publié le 06/12/2018 à 11:00

Pourquoi Dollarama replonge de 12%?

Publié le 06/12/2018 à 11:00

Par Dominique Beauchamp

Les bons résultats de Dollarama au troisième trimestre et la hausse de 83% du plan de rachat d’actions ne suffisent pas satisfaire les investisseurs déjà nerveux.


L’action de Dollarama (DOL,33,18$) rechute de 12,3% à l’ouverture, ce qui signale que le détaillant chouchou perd d’autres partisans.


Les investisseurs décortiquent les repères-clés afin de détecter toute faille dans le modèle d’affaires de Dollarama.


Après deux trimestres décevants, la croissance de 3,1% des ventes par magasin comparable est conforme ou dépasse les prévisions des analystes.


Peter Sklar, de BMO Marchés des capitaux salue le bond de 4% de la facture moyenne par transaction.


Cette amélioration est non seulement supérieure à ses attentes pour une hausse de 3,5%, mais elle suggère que les ventes augmentent même si les prix sont stables.


Les ventes globales de 864 millions de dollars sont aussi de 1% inférieures au consensus en raison du moins grand nombre de nouveaux magasins ouverts que prévu.


Le bénéfice net de 0,41$ par action correspond aussi au consensus de 0,42$ par action.


Les marges et le nombre de transaction déçoivent


Par contre, le recul de 1,2% de la marge brute à 38,9% et de 0,8% de la marge d’exploitation à 24,8% signale que le marchand peut difficilement augmenter ses prix pour attirer des clients en magasin.


Le bénéfice d’exploitation a crû de 3,5% à 214M$, mais ce repère-clé a raté le consensus par 2,4%, lui qui était fixé à 220M$.


De plus, le nombre de transactions a encore une fois décliné de 0,9% au troisième trimestre, soit une détérioration par rapport à la baisse de 0,4% du premier semestre.


Il s’agit du troisième trimestre consécutif de recul du nombre de transactions, précise Jim Durran, de Barclays.


«Cela nourrira les inquiétudes à l’effet que la proposition de valeur de Dollarama résonne moins chez les consommateurs», écrit-il.


Maintenant que la période de restriction qui précède le dévoilement des résultats est échue, Derek Dley de Canaccord Genuity, s’attend à ce que Dollarama rachète activement de ses actions.


Le détaillant de la famille Rossy vient d’ailleurs d’obtenir le feu vert des autorités pour gonfler de 83% à 30,1 million d’actions le plafonds son programme annuel de rachat (de 5 à 10% des actions en circulation)


Au troisième trimestre, Dollarama a racheté 7,1 millions d'actions à un cours moyen de 40,56$, soit 18% de plus que le cours actuel..


L’action de Dollarama a plongé de 36% depuis son sommet annuel le 12 septembre et 14% depuis les allégations du vendeur à découvert Spruce Point Capital au sujet de sa riche évaluation, ses marges et ses pratiques comptables, diffusées le 31 octobre.


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Bourse: est-ce l'orage avant l'éclaircie?

BLOGUE. Un mois de décembre aussi affreux est historiquement de mauvais augure mais la Fed peut encore changer la donne

MTY: deux autres achats mineurs dans son assiette

MTY s'offre une quatrième chaîne de hamburgers gastronomiques, mais les analystes attendent de plus gros achats.

À la une

Bourse : les gagnants et perdants de la semaine

Quels sont les titres qui ont le plus marqué la semaine? Facebook, Lululemon, Bombardier et... un producteur de mari.

Les grandes entreprises de technologie: bonnes ou mauvaises pour la société?

14:45

BLOGUE INVITÉ. Google et Facebook sont-ils bons pour vous?

Facebook: les photos de 6,8 millions d'utilisateurs dévoilées après une faille de sécurité

14:54 | AFP

Une faille de sécurité a rendu accessible l'ensemble des photos postées sur Facebook par 6,8 millions d'utilisateurs.